RTBFPasser au contenu

Belgique

Gel du prix de l'énergie: les décisions des fournisseurs bien accueillies

Electrabel et Nuon: le gouvernement salue une première étape positive
20 avr. 2012 à 12:13 - mise à jour 20 avr. 2012 à 16:043 min
Par Belga News

Outre le respect du gel des prix, le ministre sp.a prend aussi bonne note de la décision d'Electrabel d'abaisser ses prix fixes pour l'électricité et le gaz.

La suppression des indemnités de rupture en cas de sortie anticipée, toujours prévues dans certains contrats, constitue également "un principe important", ajoute Johan Vande Lanotte. Cela renforcera la flexibilité du marché de l'énergie, selon lui.

Pour les contrats variables, rien ne change pour le moment.

Les contrats fixes ne constituent qu'une faible part du total, à savoir 4,5% pour le gaz et 18% pour l'électricité.

Le secrétaire d'État à l'Énergie Melchior Wathelet (cdH) dit lui aussi constater avec satisfaction "les prémisses d'une vraie concurrence sur le marché énergétique en Belgique" qui doit "tirer les prix vers le bas" pour les consommateurs et entreprises.

"Les initiatives légales et réglementaires, ainsi que les débats des dernières semaines, ont pu avoir rapidement une influence positive sur le marché de l'énergie", ajoute-t-il.

La CREG se félicite

La Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG) se félicite de voir que les fournisseurs qui ont augmenté leurs prix reviennent sur cette augmentation, a-t-elle déclaré vendredi après l'annonce par plusieurs fournisseurs d'énergie, dont Electrabel, de ne pas appliquer l'indexation à la hausse, au 1er avril, des prix du gaz.

"Ces fournisseurs se trouvaient dans une position intenable, tout d'abord par rapport à la législation qui va être renforcée et qui rendra ces hausses de prix impossibles, mais également par rapport à leurs clients, dont bon nombre ont décidé de changer de fournisseur", estime le régulateur dans un communiqué.

La CREG annonce en outre qu'elle vérifiera "si les prix annoncés par les fournisseurs respectent bien la législation et si les factures des clients n'augmentent pas."

Une décision positive pour l'inflation selon Agoria

La décision des fournisseurs d'énergie constitue une bonne nouvelle pour le différentiel d'inflation entre la Belgique et l'Allemagne, estime-t-on du côté de la fédération de l'industrie technologique Agoria.

"Nous sommes satisfaits que les choses soient clarifiées après une polémique de 14 jours et que les différents acteurs se soient pliés au blocage de la fin mars", commente Frank Van de Marliere, spécialiste énergie chez Agoria.

Outre qu'il augmentera la concurrence sur le marché, le gel des prix de l'énergie permettra également de diminuer l'écart d'inflation entre la Belgique et l'Allemagne, souligne-t-on au sein de la fédération de l'industrie technologique.

Ecolo insiste sur le rôle de régulation de l'Etat

La diminution des tarifs de l'énergie, entamée par les producteurs d'électricité non nucléaire et les fournisseurs de gaz et d'électricité qui travaillent en dehors des circuits monopolistiques, a contraint Electrabel à s'aligner en la matière, souligne Ecolo. Cette évolution illustre à quel point l’État peut avoir un rôle bénéfique pour les citoyens en assumant son rôle de régulation.

Pour les écologistes, le gouvernement a tout intérêt à poursuivre sur cette voie qui stimule les fournisseurs d'énergie alternative et bénéficie aux intérêts des consommateurs. Il est notamment primordial de soutenir les solutions de rechange aux producteurs d'énergie nucléaire qui bénéficient d'une rente constituée sur le dos des citoyens belges.

Ecolo encourage le gouvernement à stimuler la mobilité des consommateurs en lançant une campagne d'information visant à mettre en avant les bénéfices qui peuvent être réalisés en changeant de fournisseurs.

Test-Achats et le PTB beaucoup plus critiques

A l'opposé de ces réactions globalement positives, tant Test-Achat, l'association de défense des consommateurs, que le PTB, parti d'extrême-gauche, se sont montrés beaucoup plus critiques.

Pour Test-Achats, on se trouve face une "manipulation" et les tarifs d'Electrabel restent les plus élevés du marché malgré ces baisses annoncées. L’association de défense des consommateurs parle d'une stratégie qui relève plus de la communication que de la réelle stratégie tarifaire.

De son côté, le PTB dénonce le fait que "les prix du gaz fixes d’Electrabel sont les plus chers du marché. Un client d’Electrabel qui passe à un contrat fixe paye 11 % de plus... pour bénéficier d’une réduction de 8 %. Ce qui veut dire que le client en question payera 3 % de plus ! C’est une duperie éhontée".

RTBF avec Belga

Le gel des prix de l'énergie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

18 sept. 2012 à 12:09
1 min
11 sept. 2012 à 15:03
1 min