Belgique

Garanties pour Arco: "Je dois exécuter la loi", estime Steven Vanackere

Garanties pour Arco: "Je dois exécuter la loi", estime Steven Vanackere

© Belga

28 nov. 2012 à 19:56 - mise à jour 28 nov. 2012 à 19:56Temps de lecture1 min
Par Belga News

M. Vanackere était interrogé sur l'avis de l'auditeur du Conseil d'Etat, qui vient de conseiller d'invalider les arrêtés royaux par lesquels le gouvernement fédéral a accordé une garantie d'Etat aux actionnaires d'Arco fin 2011.

Le ministre des Finances a insisté sur le caractère non-contraignant de cet avis, qui n'est pas une décision du Conseil d'Etat.

"Il est de mon devoir de traduire la loi dans les faits aussi rapidement que possible. Si le Conseil d'Etat devait décider que quelque chose n'est pas correct, alors il faudra le respecter", a-t-il ajouté.

La chute de Dexia en 2011 a également entraîné celle de ses gros actionnaires, Arco et le Holding communal. En tant que coopérative, Arco s'est vu accorder une garantie d'Etat. La mesure a suscité de nombreuses critiques en raison de son important coût budgétaire.

Belga

Sur le même sujet

Liquidation Dexia-Arco: la garantie d'État remise en question

Economie

Arco: vers l'annulation des garanties accordées aux coopérateurs ?

Economie