RTBFPasser au contenu
Rechercher

Moteurs Formule 1

Gaëtan Vigneron : "Faut-il s'inquiéter pour Vandoorne ? Oui et non !"

Stoffel Vandoorne
23 août 2018 à 18:31 - mise à jour 23 août 2018 à 18:31Temps de lecture2 min
Par Maxime Berger

La treizième manche du championnat du monde de Formule 1, disputée sur notre circuit maison de Spa-Francorchamps, se tient ce week-end.

Nous avons posé trois questions à Gaëtan Vigneron, notre commentateur F1, avant le vrai début des hostilités.

Le duel Hamilton-Vettel pour le titre

"C'est génial. C'est la première fois de l'histoire qu'on a deux quadruples champions du monde qui vont se battre pour une cinquième couronne. Hamilton a l'avantage. Statistiquement, trois fois sur les quatre dernières années, celui qui était premier au test estival a été battu. La pression est maximale sur les deux pilotes et les deux teams. Je pense que ça va durer encore longtemps. Hamilton a 24 points d'avance, mais la situation pourrait s'inverser pour pas grand chose également."

Le mercato très mouvementé

"Le mercato est rarement aussi agité. Il y a des décisions qui ont été prises. Elles entrainent une sorte d'effet domino a priori pour l'année prochaine. Ca chuchote dans tous les sens et des modifications pourraient apparaitre dès cette saison. Il faut rester calme je pense. Des choses pourraient bouger... on verra."

La situation inquiétante de Vandoorne chez McLaren

"Faut-il s'inquiéter pour Stoffel ? Oui et non. Oui car la situation n'est pas idyllique. Après deux saisons difficiles pour différentes raisons, la première étant que l'écurie et la voiture ne fonctionnent pas. Stoffel me disait encore tout à l'heure : 'Si j'avais une auto qui marche, je serais beaucoup plus près d'Alonso', dont l'expérience joue énormément quand rien ne fonctionne. Stoffel découvre la F1 et un team en pleine tempête. Il faudra encore un certain temps avant que la McLaren ne fonctionne. C'est la raison pour laquelle Alonso est parti, pas parce que la F1 est trop prévisible. Plusieurs possibilités se présentent à Stoffel. Comme rester chez McLaren car c'est une sorte de stabilité. Je ne suis même pas sûr que c'est la meilleure chose pour lui car je ne pense pas que cette auto va fonctionner l'an prochain. Il va rouler ici et il a un contrat. On sait tous qu'un contrat, ça vaut ce que ça vaut... On nous dit de son côté, ainsi que son avocat, qu'ils sont sûrs qu'il va rouler jusqu'au terme de la saison."

"Une chose m'inquiète : chez Force India, on change de propriétaire et de nom. Ca peut bouger. Le fils Stroll pourrait y aller plus tôt que prévu. Une place se libérerait chez Williams, ça permettrait d'éventuellement tester Kubica. Ocon est le grand perdant du mercato jusqu'ici. Les managers d'Ocon poussent pour le mettre chez McLaren. Stoffel serait donc la victime. J'ignore toutefois quel serait l'intérêt de faire ça maintenant. Y a-t-il un danger pour Stoffel ? Oui. Perdra-t-il son volant ? Non, mais c'est possible. Conclusion : il doit absolument montrer ici de quel bois il se chauffe, il doit être devant Norris vendredi matin, être proche d'Alonso l'après-midi. Et enfin rouler avec les coudes dehors, oublier ce qu'on lui raconte et qu'on retrouve le Stoffel efficace, audacieux et percutant qu'on a connu. Ca compliquerait singulièrement les choses pour ceux qui voudraient le faire renoncer avant la fin de la saison."

Articles recommandés pour vous