Icône représentant un article video.

Vidéo

Gaëlle écrit un livre au chauffard qui l’a rendue "PMR" il y a 10 ans

Gaëlle écrit au chauffard qui l'a rendue handicapée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

17 sept. 2022 à 06:00Temps de lecture1 min
Par Sarah Heinderyckx

"C’est un abécédaire, explique-t-elle. L’abécédaire de mon handicap. Ça va de A à Z. Je veux lui raconter ce qu’est vraiment un accident." 

Gaëlle a 34 ans et se déplace aujourd’hui à l’aide d’un rollator ou d’une chaise roulante. Elle n’a plus d’équilibre et ne peut plus marcher seule. Elle souffre de douleurs chroniques et doit porter une attelle pour l’aider à relever son pied parce que son cerveau n’envoie plus le bon signal. "Ma vie est un combat", résume-t-elle. 

Il y a 10 ans, un conducteur ivre percute la voiture où Gaëlle se trouve avec son compagnon à l’arrêt. Ils sont catapultés sur une ligne de chemin de fer 15 mètres plus bas. Après trois semaines dans le coma, elle passe un an et demi à l’hôpital. Alors âgée de 24 ans, elle doit tout réapprendre : respirer, avaler sa salive, aller aux toilettes. "J’ai fêté mes 25 ans en lange. Je ne pouvais pas rester comme ça, j’étais obligée d’avancer", nous confie-t-elle. 

Aujourd’hui, elle se bat pour faire valoir ses droits de PMR. Pour elle, la définition correcte n’est pas "personne à mobilité réduite", mais bien "à mobilité réinventée" : "Il faut tout réinventer, tout prévoir quand on est PMR. On est en 2022, et rien ou presque n’est adapté", déplore la jeune femme. 

Avec son livre, elle espère éveiller les consciences aux dangers de l’alcool au volant. "J’adore boire un verre, mais jamais avant de conduire, insiste-t-elle. Si je peux éviter qu’une personne au moins prenne le volant mort saoul, alors je n’ai pas tout perdu."

 

Articles recommandés pour vous