Monde Amérique du Nord

Fusillade en Floride: le tireur était un "déséquilibré mental" qu'il aurait fallu signaler, commente Trump

Dans un tweet, Donald Trump affirme travailler avec le gouverneur Rick Scott pour "durcir la loi".

© © Tous droits réservés

15 févr. 2018 à 07:42 - mise à jour 15 févr. 2018 à 13:40Temps de lecture1 min
Par RBTF

Suite à la fusillade qui a fait au moins 17 morts dans une école en Floride, sous les balles d'un adolescent de 19 ans, ancien élève de l'école dont l'attaque était attendue selon certains élèves, le président américain a présenté ses condoléances sur Twitter. Il a aussi traité le tireur de déséquilibré mental.

"Tant de signes que le tireur de Floride était un déséquilibré mental, même viré de l'école pour son mauvais comportement erratique. Les voisins et ses camarades de classe savaient qu'il représentait un gros problème. Toujours signaler ces cas aux autorités, encore et encore!", a tweeté le président tôt jeudi matin.

Pas un mot sur le problème des armes à feu

Donald Trump n'évoque à aucun moment le problème des armes à feu alors que le tireur de 19 ans, Nikolas Cruz, était armé d'un fusil d'assaut semi-automatique AR-15 et de nombreux chargeurs quand il a pénétré dans le lycée Marjory Stoneman peu avant la fin des cours.

Le président a aussi présenté ses condoléances aux familles des victimes: "Aucun enfant, aucun enseignant ni personne d'autre ne devrait jamais se sentir en insécurité dans une école américaine".

Cette fusillade est la dernière en date d'une longue série. En janvier, un adolescent de 15 ans a tué deux élèves dans un lycée de Benton, dans le Kentucky.

La fusillade du lycée floridien est la 18e depuis le début de l'année 2018, Donald Trump n'a pas souhaité s'exprimé sur ce sujet.

Loading...
Loading...

Un homme a ouvert le feu dans une école de Floride

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement