Monde Europe

Fusillade à Copenhague : 3 morts, 27 blessés, pas d’indication terroriste à ce stade

04 juil. 2022 à 06:35 - mise à jour 04 juil. 2022 à 11:18Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

L’auteur présumé de la fusillade de Copenhague a des antécédents psychiatriques, a annoncé la police au lendemain de la tuerie, ajoutant plus tard qu'il avait été placé en détention dans une unité psychiatrique. Elle précise que rien n’indique à ce stade "un acte terroriste".

Selon l’inspecteur en chef de la police de Copenhague, Søren Thomassen, le Danois de 22 ans arrêté peu après les faits a choisi ses victimes "au hasard" dans cette fusillade qui a fait trois morts et quatre blessés graves, a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse.

La police considère comme authentiques des vidéos du suspect circulant depuis dimanche soir sur les réseaux sociaux, a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Le jeune homme y apparaît posant avec des armes, mimant des gestes de suicide ou évoquant un traitement avec un médicament puissant prescrit en psychiatrie "qui ne marche pas".

Les comptes Youtube et Instagram du suspect ont été fermés au cours de la nuit, a constaté l’AFP. Plusieurs médias danois ont également confirmé son identité circulant en ligne, mais son nom n’a pas été rendu public.

Notre analyse est qu’il s’agit de victimes choisies au hasard

"Il est connu pour des antécédents psychiatriques", a déclaré Søren Thomassen. "Rien n’indique qu’il a eu des complicités".

"Notre analyse est qu’il s’agit de victimes choisies au hasard", a affirmé l’inspecteur en chef. "Rien n’indique qu’il s’agisse d’un acte terroriste", selon lui.

Les trois morts sont un adolescent et une adolescente danois de 17 ans tous les deux, ainsi qu’un Russe de 47 ans vivant au Danemark, a précisé la police. 

Selon les dernières informations fournies par la police, la fusillade a également fait 27 blessés, en plus des trois morts. Parmi les victimes, quatre personnes sont grièvement blessées par les coups de feu, et trois personnes sont hospitalisées pour des blessures à la suite de balles perdues, toujours selon la police danoise.

Au total, 20 personnes qui tentaient de fuir le centre commercial souffrent de blessures légères, notamment "un bras et une jambe cassés", a déclaré un porte-parole de la ville au radiodiffuseur DR.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous