RTBFPasser au contenu

Le 6/8

Frédéric François, heureux d’enfin chanter en duo avec Salvatore Adamo : "Il est un modèle"

Frédéric François et Bryan Adams

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 mars 2022 à 10:372 min
Par François Saint-Amand

Le chanteur italo-belge continue de fêter ses 50 ans de carrière avec un album de duos paru début mars. Bruno Tummers l’a rencontré pour évoquer ses duos inédits.

Je t’aime à l’italienne, Mon cœur te dit je t’aime, Chicago,… Frédéric François en a sorti des tubes en 50 ans de carrière. En plus d’un album live de son spectacle-anniversaire, il revisite ceux-ci en duo avec des noms bien connus de la scène francophone.

Et le public semble toujours aussi réceptif et fidèle : cet album, baptisé sobrement En duo, est le 3e plus vendu en ce moment en Belgique et en France derrière Stromae et Les Enfoirés !

Un casting 5 étoiles

En réalité, Frédéric François compte déjà plus de 50 ans de carrière. Son premier 45 tours sort en 1969. Mais son premier succès populaire remonte à 1972 avec Laisse-moi vivre ma vie.

Avec son album de duos, il reprend ce titre et plein d’autres en compagnie d’un casting très populaire : Laurent Voulzy, Bénabar, Salvatore Adamo, Roberto Alagna, ou encore Jean-Baptiste Guégan.

La voix de Johnny a d’ailleurs été la première personne contactée par l’artiste italo-belge de 71 ans.

"Je suis impressionné et troublé, je chante avec la voix de Johnny" déclare-t-il, même s’il n’a jamais chanté en duo avec le taulier. "Quand j’ai gagné le microsillon d’argent quand j’avais 16 ans, je suis passé en première partie de Johnny. Quand il venait à Liège, il m’appelait pour aller manger avec lui. On se connaissait".

Autre première, son duo avec Salvatore Adamo. "Je le mets toujours sur un piédestal car on le voyait à la télévision et mon père disait : 'Tu vois, un Sicilien qui a réussi, si nous nous pouvions aussi réussir'. C’était un modèle" confie Frédéric François.

Loading...

Un album sans valeur humaine ajoutée ?

Tout l’album fonctionne très bien selon Bruno Tummers qui a toutefois un petit regret : "La réalisation est très machine : il y a beaucoup de synthétiseurs, pas beaucoup de vrais musiciens. Je trouve que pour un album anniversaire de 50 ans de carrière, il aurait dû mettre un peu plus d’argent dans l’album et faire appel à des vrais musiciens avec un côté plus acoustique".

Le chroniqueur nuance toutefois ses propos, l’album est très réussi dans sa production et "le public il s’en fiche donc peut-être qu’il a raison car l’album se vend tout seul". Le public de Frédéric François lui restera en effet fidèle jusqu’au bout.

Loading...

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Sur le même sujet

21 mars 2022 à 12:30
12 min
21 mars 2022 à 11:30
2 min

Articles recommandés pour vous