RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

"Frédéric Daerden a joué l'agression, il a loupé le coche !", estime le bourgmestre de Grâce-Hollogne Maurice Mottard, exclu du PS

Elections communales 2018
17 mai 2021 à 08:58 - mise à jour 17 mai 2021 à 12:53Temps de lecture2 min
Par Marc Hildesheim

Nouveau rebondissement dans l'interminable sage politique à Grâce-Hollogne: Le bourgmestre Maurice Mottard est exclu du PS (de même que l'échevin Geoffrey Cimino). La décision a été prise par la commission de vigilance du PS, qui estime que le bourgmestre a violé les statuts du parti. Ce qui lui est reproché, c'est d'avoir mis en place une nouvelle majorité en éjectant du collège d'autres membres du PS, ceux du clan de Manuel Dony, son éternel rival. Maurice Mottard, qui affirme d'ailleurs avoir démissionné du parti (de même que les 8 autres membres de son clan) juste avant son exclusion,  savait que des sanctions lui pendaient au nez. "C'est bien plus un soulagement qu'un drame ou une surprise!"

"Frédéric Daerden a joué l'agression" 

Maurice Mottard n'est pas très tendre à l'égard de la fédération liégeoise du PS -qui a pourtant joué les médiateurs entre les 2 clans- et de son nouveau président Frédéric Daerden."Ce n'est pas moi qui ait changé, c'est plutôt le parti. Quant à Frédéric Daerden, je pense qu'il a eu les cartes en mains pour amener une solution pour le parti socialiste. Il a loupé le coche.  Il a joué l'agression, tout ça n'est retourné contre le PS, c'est une situation qui est maintenant difficilement réversible évidemment"  

Maurice Mottard envisage d'emmener une "liste du bourgmestre" lors des communales de 2024   

Pour la commune, les conséquences de ce séisme politique devraient être limitées dans l'immédiat. Exclu du parti, Maurice Mottard siègera désormais comme bourgmestre indépendant, avec ses proches et la majorité qu'il a mise en place (avec le MR, Ecolo et le rcGH). Pour le PS local, fidèle à Manuel Dony, c'est plus compliqué: Il se retrouve dans l'opposition après plus de 100 ans de règne ininterrompu et risque d'avoir un adversaire de taille lors des élections communales en 2024: Maurice Mottard, qui reste très populaire au sein de la commune (meilleur score lors des élections de 2018), et envisage d'emmener une liste du bourgmestre lors du prochain scrutin. Il ne s'en cache d'ailleurs pas "Je pense que c'est tout à fait envisageable aujourd'hui qu'il y ait une liste du bourgmestre en 2024"

Contactée par nos soins, la fédération liégeoise du PS précise qu'elle convoquera ses instances ce mardi pour prendre acte de la décision prise par la commission de vigilance. Frédéric Daerden en profitera sans doute pour donner son point de vue sur la réaction de Maurice Mottard.         

 Bref, la saga Grâce-Hollogne risque encore de connaître quelques coups de théâtre dans les prochaines semaines, prochains mois... et prochaines années. 

Articles recommandés pour vous