RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Cyclisme

Frédéric Amorison débriefe le dénouement du Tour de Belgique : "Le jeu d'influence d'Yves Lampaert ? Pas très joli"

Frédéric Amorison débriefe le dénouement du Tour de Belgique : "Le jeu d'influence d'Yves Lampaert ? Pas très joli"

Cyclisme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 juin 2022 à 06:00Temps de lecture4 min
Par Cédric Lizin et Kevin Paepen

Le Suisse Mauro Schmid (Quick-Step Alpha Vinyl) a remporté dimanche le classement final du Tour de Belgique après avoir résisté aux derniers assauts de Tim Wellens (Lotto Soudal), qui était dans la même seconde que le jeune coureur du Wolfpack avant le départ de la dernière étape. Lors du kilomètre en or, Mauro Schmid a réussi à faire jeu égal avec le coureur belge lors des trois sprints au programme... et son expérimenté coéquipier Yves Lampaert l'a bien aidé dans sa quête en jouant des coudes avec Tim Wellens.

"La formation de Patrick Lefevere s'impose de la plus belle des façons, ils ont manœuvré à la perfection pour réaliser le doublé sur cette dernière étape, a souligné Frédéric Amorison, le consultant de la RTBF sur le Tour de Belgique. Les formations belges Lotto Soudal et Quick-Step Alpha Vinyl étaient au coude-à-coude depuis de nombreux kilomètres avant le fameux kilomètre en or, et on sait à quel point un succès sur ce Tour de Belgique est important. Visuellement, le jeu d'influence d'Yves Lampaert n'était pas très joli, il n'y avait pas de risque pour l'intégrité physique de Tim Wellens, le but était plutôt d'essayer de le bloquer, ce qui a profité à Mauro Schmid. On ne saura jamais si sans ça, le classement général aurait évolué. C'est sans doute sur le contre-la-montre que Tim Wellens a perdu ce Tour de Belgique."

Lampaert joue deux fois des coudes et prive Wellens de la victoire au Tour de Belgique

Cyclisme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous