Regions Hainaut

Frasnes-Lez-Anvaing: succès de foule à la distribution d'arbres

Frasnes-Lez-Anvaing: succès de foule à la distribution d'arbres

© © Tous droits réservés

24 nov. 2019 à 12:24 - mise à jour 24 nov. 2019 à 12:24Temps de lecture2 min
Par Charlotte Legrand

Comme 60 communes de Wallonie, Frasnes-lez-Anvaing organisait ce dimanche une grande distribution de plants d'arbres et arbustes. Cornouilliers, viornes, groseilliers, cerisiers, pommiers...Sur les 2155 plants disponibles, il n'en reste plus un seul. L'opération semble avoir remporté plus de succès que les autres années. 
 

La file à 10h

"Quand je suis arrivée, à 10 heures pile, il y avait déjà 50 mètres de file", s'exclame un Frasnois. "J'espère qu'ils ont prévu en conséquence, à mon avis il n'y en aura pas pour tout le monde!" L'équipe du PCDN (Plan communal de Développement de la Nature) fait de son mieux pour satisfaire toutes les demandes, et expliquer les spécificités de chaque espèce proposée. Le cornouillier est mis à l'honneur cette année. "Vous avez deux sortes", explique Anthony, l'un des jardiniers de la commune.

les stars de l'année
les stars de l'année C Legrand

"Le sanguin, couleur rouge, et le mâle, plus jaune. Tous les deux portent des fruits, qui attirent beaucoup les oiseaux. On peut également consommer les fruits du cornouiller mâle. C'est une espèce très utile, qu'on peut planter chez soi, à mode de haie par exemple, de petit massif…" Robin et Henri repartent avec un plant chacun. "Un cornouillier et une viorne", détaillent les enfants. Leurs parents viennent chaque année à la distribution, "surtout dans l'objectif de recréer un peu de biodiversité dans le jardin, créer des haies vives, des refuges pour les oiseaux et animaux en hiver. Ca plait aux enfants et c'est bon pour la nature", poursuit leur maman.

premiers arrivés, premiers servis!
premiers arrivés, premiers servis! C Legrand

Les plants les plus demandés restent les fruitiers traditionnels: pommiers, poiriers, cerisiers…"Ca part comme des petits pains!", confirme Anthony. "Que demander de plus! On a gratuitement des arbres fruitiers, qu'on va pouvoir consommer chez nous, je suis super contente" nous dit Emilie. Elle n'attendra pas la Sainte-Catherine pour les replanter. "Dès cet après-midi, on sort la bêche, pour avoir un maximum de chances qu'ils reprennent!" "C'est une économie, pour nous aussi, mine de rien", renchérit Pascal.

 

un pommier nain pour chaque bambin
un pommier nain pour chaque bambin C Legrand

Un peu plus loin, des familles avec landaus et poussettes entrent et sortent d'un bâtiment communal. "On a reçu un petit cadeau pour la naissance de Gabriel. Il a un mois et demi", explique une jeune maman. Chaque enfant né au cours des 12 derniers mois a droit à un pommier nain. "On a pris un Golden". Ils auraient également pu choisir de la "James Grieve", de "l'Alkmenne" ou de la "Jonagold". Des fruits que Gabriel pourra ramasser lui-même et emporter dans son sac à collations, d'ici quelques années. 

Articles recommandés pour vous