RTBFPasser au contenu
Rechercher

Culture & Musique

Franz Marijnen, l'un des plus grands metteurs en scène du pays, est décédé

Photo d'archive, Franz Marijnen à Den Haag en 1979
03 août 2022 à 16:07Temps de lecture1 min
Par Belga édité par R.V.

Le metteur en scène de théâtre Franz Marijnen est décédé au cours de la nuit de mardi à mercredi, à l'âge de 79 ans, à Bonheiden (province d'Anvers), a annoncé sa famille. Marijnen était né le 4 avril 1943 à Malines.

Au début de sa carrière, il a fait connaître aux Pays-Bas et en Belgique l'œuvre du metteur en scène polonais Jerzy Grotowski. Il s'est ensuite installé aux États-Unis, où il a fondé la société expérimentale Camera Obscura. Il est revenu travailler en Europe à partir de la seconde moitié des années 1970.

Une figure importante du théâtre belge

Franz Marijnen a étudié la mise en scène au RITCS (Royal Institute for Theatre, Cinema and Sound) de Bruxelles. 

Il devient le premier directeur (de 1977 à 1983) du Rotterdam Ro Theatre. Au Ro Theatre, puis en tant que metteur en scène indépendant, entre autres au NNT et au NTGent, il réalise des productions à grande échelle telles que Wasteland (Rotterdam, 1980) et Bataille Bataille (Groningen, 1992). 

La méthodologie de Grotowski continue de servir de "point de départ", faisant de Franz Marijnen l'un des rares à avoir réussi à réaliser des productions à grande échelle avec une empreinte expérimentale claire.

En 1993, Marijnen devient intendant du Koninklijke Vlaamse Schouwburg (KVS), le Théâtre royal flamand de Bruxelles. Il y réalise des productions de pièces du répertoire classique telles que Koning Lear (1987) et Oedipus/In Kolonos (1994).

Il a également attiré le public francophone de Bruxelles et n'a pas ménagé ses efforts pour donner à la culture arabe une place au KVS.

Après sept ans en tant que directeur du KVS, il a démissionné en 2000, en partie à cause des problèmes financiers de la société.

Marijnen s'est ensuite attaché à la Nationaal Toneel de La Haye. Il y a pris un nouveau départ, avec des productions telles que Glenn Gould (2008) et Pier Paolo Pasolini - P.P.P. (2010).

En 2012, il a pris les rennes à Malines, du 't Arsenaal, l'ancien Mechels Miniatuur Teater. Début 2014, il y a réalisé Scarlatti, un projet avec un casting international.

Sur le même sujet

"Les gros théâtres sont encore aux mains des hommes", Bénédicte Linard sur la parité dans les arts de la scène

Culture & Musique

Le 76e festival de théâtre d’Avignon a commencé

Scène - Accueil

Articles recommandés pour vous