Football

Franky Van der Elst en admiration devant Noa Lang : "c'est l'homme de la saison !"

02 mai 2021 à 05:59Temps de lecture2 min
Par Lancelot Meulewaeter

Franky Van der Elst, qui a fêté ses 60 ans vendredi, reste un témoin privilégié de l'évolution du FC Bruges. Ancien taulier du FC Bruges, il continue de suivre les performances de son ancien club, qui entamera ses PO1 face au Sporting d'Anderlecht ce dimanche. En cas de succès brugeois, le suspense pourrait déjà en prendre un grand coup. "Ce qui fait la différence cette année pour Bruges, c'est la présence d'un plus gros collectif que la concurrence. Ils ont beaucoup plus de joueurs qui peuvent faire la différence. Il y avait déjà Vormer et Vanaken, puis Lang est venu dans l’équipe et a directement prouvé qu'il était l'un des meilleurs. Bas Dost est venu au bon moment. Le poste d'attaquant de pointe était problématique et ils l'ont réglé grâce au Néerlandais. Clinton Mata a joué son rôle et il a été important. L’expérience a joué aussi. Ils ont joué la Ligue des champions et ça fait grandir une équipe. Sans oublier l'entraîneur. Philippe Clement a prouvé qu’il était un bon gestionnaire."


►►► À lire aussi : Franky Van der Elst fête ses 60 ans : 4 Coupes du monde, une carrière dévouée à Bruges et... un regret


Dix ans d'avance ? C'est trop !

Une ritournelle souvent avancée dans les médias voudrait que le FC Bruges a dix ans d'avance sur la concurrence. L'ambition du duo Verhaeghe-Mannaert reste de faire du FC Bruges un "Bayern à la belge". Dix ans, est-ce exagéré ? "Oui, c’est trop. C’est un club qui est bien dirigé. Un club avec beaucoup d’ambitions, pas seulement pour être champion chaque année mais aussi en Europe puisqu'ils veulent y jouer un rôle. Sur beaucoup de choses, ils sont bien organisés. Il n'y a qu'à voir leur service de communication et ce qu'ils produisent pour leurs réseaux sociaux." Mais Van der Elst tempère. "Dire qu’ils sont partis pour être champions pour 5 ou 10 ans, c'est s'avancer un peu trop loin. Anderlecht peut revenir, car Anderlecht reste Anderlecht avec beaucoup de bons jeunes et ils ont un bon atout avec Vincent Kompany. L'Antwerp garde énormément d'ambitions avec Paul Gheysens à la barre. Puis Genk, le Standard, Gand ne sont pas loin. Ca peut vite revenir. Il y a beaucoup de concurrents."

"La cellule de scouting a des yeux partout dans le monde"

© Tous droits réservés

Pour trouver l'homme de la saison, il ne faut pas chercher très loin. "C'est bien sûr Noa Lang. C’est un joueur pur, qui ose avoir le ballon, qui marque beaucoup. C’est quelqu’un qui va oser jouer au ballon dans n'importe quelle circonstance. Dès qu’il est arrivé sur le terrain, il a fait la différence." Comment faire pour remplacer un joueur qui va certainement être fort convoité pendant l'été qui va suivre, alors qu'il est désormais coté à 20 millions d'euros ? "Bruges a prouvé que sa cellule de scouting fonctionne très bien. Il y a 3 ou 4 personnes qui regardent des matchs partout dans le monde, en Amérique du Sud, en Afrique… Ils anticipent très bien les départs de leurs joueurs. Parfois, ils se trompent dans certains transferts mais c’est normal. Chaque année, ils sont capables de sortir un futur grand joueur."

Articles recommandés pour vous