Séance VIP

François Berléand hante son fils dans "L’esprit de famille", une comédie sur le deuil

Loading...
05 déc. 2022 à 14:16 - mise à jour 12 déc. 2022 à 09:29Temps de lecture2 min
Par Liam Debruel

L’acteur français incarne le père décédé de Guillaume De Tonquédec dans cette comédie parlant avec humour de la gestion de la perte d’un proche. Josiane Balasko et Isabelle Carré sont également au casting.

Faire son deuil peut être une épreuve particulièrement délicate, surtout quand il s’agit d’un parent. C’est d’ailleurs cette difficulté qui a poussé Eric Besnard, scénariste et réalisateur de "Mes héros" et "Délicieux", à se lancer dans "L’esprit de famille". Ne sachant comment appréhender la perte de son père, le metteur en scène a décidé de s’orienter vers l’écriture afin d’aborder ses sentiments :

Ma névrose première étant d’écrire, assez logiquement, j’ai décidé de m’atteler à un texte dans lequel mon père, désormais absent, serait, quand même, omniprésent. […] Cela peut paraître fou, mais quand je me suis mis devant mon ordinateur, j’ai eu immédiatement l’impression d’écrire à quatre mains.​​​​

"Les morts se dissolvent dans l’éternité"

Guillaume De Tonquédec interprète ainsi un écrivain devant faire face au décès de son père. Quand ce dernier lui réapparaît après l’enterrement, la situation se complique et crée de nombreuses perturbations dans la famille. Notre héros étant le seul à voir cette présence en permanence, il ne peut pas expliquer la situation à ses proches et va devoir apprendre à vivre avec ainsi qu’à se reconstruire intimement.

C’est François Berléand qui incarne ce père régulièrement présent depuis sa disparition et particulièrement taquin. Le réalisateur préfère éviter le terme de fantôme en ce qui le concerne :

Des êtres dont on se dit qu’on aurait dû passer plus de temps avec eux, auxquels on a l’impression d’avoir oublié de dire des choses essentielles, et dont on pense qu’ils auraient pu nous apporter encore beaucoup. Redonnez-moi trois minutes avec lui ou elle. Juste quelques secondes. Quelques mots. Les morts se dissolvent dans l’éternité. Ceux qui restent doivent se résoudre à dialoguer avec eux par l’esprit. Mais au cinéma, médium de toutes les licences, on peut se permettre l’impossible. Le manque est tel que le fils fait apparaître le père. La présence matérialise la force de l’absence.

Eric Besnard avait déjà travaillé auparavant avec François Berléand sur son premier court-métrage, "Une belle âme", ainsi que sur ses deux premiers films, "Le sourire du clown" et "Ca$h". Le réalisateur retrouve également Josiane Balasko, déjà au casting de "Mon héros". L’actrice de "La pièce rapportée" incarne de son côté la mère du héros tandis qu’Isabelle Carré joue la femme de celui-ci. Confrontant les vivants à la mort, "L’esprit de famille" cherche l’équilibre entre sa comédie et la dramaturgie de la perte d’un être à la fois si proche et si loin.

"L’esprit de famille", ce lundi 12 décembre à 20h30 sur La Une et en replay sur Auvio.

 

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous