RTBFPasser au contenu

Musique - Accueil

Francofolies de Spa: la journée "100% accessibilité et intégration" tient ses promesses

Francofolies de Spa: la journée "100% accessibilité et intégration" tient ses promesses

La journée inaugurale "100% accessible et intégration" des Francofolies, mardi, se voulait pour les organisateurs une journée laboratoire afin de proposer aux festivaliers souffrant d'un handicap quel qu'il soit la possibilité d'assister aux concerts en dehors des zones qui leur sont habituellement réservées depuis maintenant 14 ans.

Durant le concert de Kennedy's Bridge, des festivaliers porteurs d'un handicap avaient ainsi pris place au sein de la foule afin de vivre pleinement le concert. "Nous voulons faciliter les échanges et interactions entre les différents publics et vous avez des choses à vous dire", a d'ailleurs rappelé Charles Gardier, co-organisateur des Francofolies, avant de céder à la scène Sharko, tête d'affiche de cette journée au sein du Village Francofou à l'instar de Vismets, Saule ou encore Daddy K.

Ce rendez-vous a été rendu possible avec le concours de Maxime Prevot, ministre wallon de l'Action sociale, qui a débloqué une enveloppe de 90.000 euros pour assurer la réussite de cette journée.

Ces initiatives, mises en place au sein du village Francofou, totalement redessiné et nettement plus fluide en général, ont été pensées avec les associations de terrain afin d'offrir à la personne handicapée d'autres facilités que les tapis ou encore les espaces PMR.

Cette journée test fera des petits ou n'en fera pas, a estimé le co-organisateur des Francofolies, qui estime que seul le festival spadois pouvait être à la base de nouvelles pratiques pour le futur.


Belga

Articles recommandés pour vous