RTBFPasser au contenu

Musique - Accueil

Francofolies de Spa: Klô Pelgag, l'énigme d'un dimanche sans génie

GiedRé
20 juil. 2014 à 23:203 min
Par François Colinet

Troisième jour déjà pour nos Francos, traditionnellement celui où la fatigue se manifeste le plus. Sensation confirmée une fois encore en ce dimanche heureusement plus frais mais assez gris sur le plan des sensations fortes.

 

Les premières effluves étaient pourtant prometteuses lorsque les belges de Cheeky Jack ont chauffé une bonne poignée de curieux sur le coup de 14h. Le funk en étendard, les 6 lascars envoient du groove bien plaisant, pimenté par un excellent saxophone. Extrait de leur premier EP, très bien fichu, Amnesia se détache comme une chanson parfaite, qui vous colle à la peau et qui vous fait vivre le moment à fond. Bref, un vrai coup de cœur!

 

Tout le contraire des Pale Grey qui semblent bien porter leur nom, tellement leur prestation fut morne et sans surprise. C'est rempli de bonnes intentions, mais cela ressemble terriblement à tout ce qu'on peut entendre comme pop / rock dans nos contrées depuis 10 ans, sans rien qui les distingue. Comme on a raté le début du set, on leur laissera le bénéfice du doute pour la prochaine fois, mais nous n'avons franchement pas été transportés!

 

Hugo se remet en... nacelle!

 

Le deuxième moment excitant de la journée est arrivé à l'heure du goûter grâce à un retour aussi inattendu que délicieux, celui d'Hugo, qui nous avait enchanté avec sa Nacelle dans les années 90. Un tube radiophonique habilement joué en début de concert, histoire de se rappeler aux bons souvenirs d'un public attentif et visiblement heureux de le retrouver.

 

20 ans et (seulement) 2 disques plus tard, revoilà donc l'homme à la voix haut perchée et aux mélodies parfaites, devenu presque cinquantenaire et ravi de ce nouveau disque, L'homme du soir, enregistré sur un label belge avec des musiciens du cru dont Jérôme "Jeronimo" Mardaga. L'ambiance est visiblement au beau fixe entre eux et le set est très énergique, peut être un poil trop pour restituer les finesses d'un des albums francophones de l'année, un univers à (re)découvrir d'urgence!

 

Klô Pelgag, mais encore..?

 

Dilemme du soir: peut-on faire une infidélité à l'humour corrosif de GiedRé qui nous a fait tant de bien ces deux dernières années? Après 15 min, on se décide à quitter l'ambiance survoltée installée par celle qui bouscule toutes les frontières de la bienséance, mais qui, se faisant, arrive à évoquer des questions essentielles (mort, pauvreté, handicap...)

 

L'attrait de la curiosité a gagné. le landerneau francophile ne parle que de Klô Pelgag. On se devait donc d'en être. Eh bien, on s'est fameusement ennuyé!

 

Au risque de se fâcher avec ceux qui crient au génie, on n'a rien compris, ni à sa proposition artistique, ni aux paroles de ses chansons, ce qui est assez gênant!. Habillée en squelette, elle fait penser à Beetlejuice mais on est loin du génie de Tim Burton!

 

Le quatuor à cordes déguisé en anges avait pourtant de quoi séduire. Mais jamais cette jeune femme ne nous emporte. Elle semble jouer pour elle-même et parle en faisant les questions et les réponses. L'improvisation n'est que de façade.

 

On retrouve le timbre de voix et le grain de folie d'une Camille (que l'on adore!) mais, ici, tout est trop déstructuré, aucun fil conducteur et, au final, on ne ressent aucune émotion! Juste un interminable ennui, brisé par un rappel en guitare-voix qui nous touche enfin. Trop tard pour cette fois, mais juste à temps pour avoir envie de lui donner une seconde chance. Et si c'était nous qui n'avions rien compris?  

 

En fin de soirée, le collectif Fauve déchainera une foule très compacte avec leur gros son et leur flow unique. Pas de doute, c'est redoutablement efficace et cela plaît à tous ceux qui cherchent dans la musique un puissant exutoire. Vu le monde, on n'est pas resté longtemps mais suffisamment pour être intrigué, attiré presque, à suivre donc...

 

Cela sent déjà la fin, à demain! 

 

François Colinet

Sur le même sujet

18 août 2014 à 08:28
2 min
21 juil. 2014 à 23:05
3 min

Articles recommandés pour vous