RTBFPasser au contenu

France : une "Maison du dessin de presse" ouvrira à Paris dans "2 ou 3 ans"

Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse, à l’Elysee le 11 janvier 2022
11 janv. 2022 à 17:441 min
Par AFP

Une future "Maison du dessin de presse" ouvrira au centre de Paris dans deux ou trois ans, a annoncé Emmanuel Macron mardi, conformément à sa promesse formulée en 2020 pour défendre "la liberté de blasphème".

Le chef de l’Etat a officialisé cette annonce mardi après-midi lors de ses vœux à la presse, en ce jour anniversaire de la marche du 11 janvier en hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo en 2015 après la publication de caricatures de Mahomet.

"L’esprit du 11 janvier, celui de cette marche qui, il y a sept ans tout juste, a rassemblé des millions de personnes pour la liberté d’expression, continuera donc de vivre en 2022, au cœur de Paris", dans le VIe arrondissement, a souligné M. Macron.

"La satire, le dessin d’humour, le dessin d’actualité, le dessin politique sont au cœur de l’histoire de France", a-t-il insisté, répétant que "nous ne céderons rien quant au combat pour toutes les libertés, y compris celle de caricaturer […] au risque de parfois susciter le courroux, les violences et les menaces".

Emmanuel Macron avait annoncé la création d’une mission pour créer une "maison du dessin de presse et du dessin satirique" lors de ses vœux à la presse de janvier 2020, en défendant le droit au blasphème comme élément de la liberté d’expression.

Une déclaration qui avait eu lieu quelques mois avant l’attaque à l’arme blanche devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, suivie de l’assassinat de Samuel Paty, à l’automne 2020.

Mais la pandémie a retardé la concrétisation de cet engagement, souhaité dès 2007 par le dessinateur Georges Wolinski et porté, à la mort de celui-ci dans l’attaque de Charlie Hebdo, par son épouse Maryse, elle-même décédée en décembre dernier.

Sur le même sujet...

JT du 07/01/2022

Sur le même sujet

20 janv. 2021 à 14:09
2 min

Articles recommandés pour vous