Monde

France: le gouvernement du Premier ministre Edouard Philippe a remis sa démission

© © Tous droits réservés

03 juil. 2020 à 07:39 - mise à jour 03 juil. 2020 à 09:36Temps de lecture1 min
Par Quentin Warlop

Le Premier ministre français Edouard Philippe a remis la démission de son gouvernement au chef de l’Etat a annoncé l'Elysée ce vendredi matin. 

"Edouard Philippe a remis ce jour la démission du gouvernement au président de la République, qui l’a acceptée. Il assure, avec les membres du gouvernement, le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination du nouveau gouvernement", déclare la présidence dans un communiqué.

Une démission qui intervient au lendemain de l'annonce par Emmanuel Macron d'un remaniement de l'exécutif en vue de l'élection présidentielle de 2022.

Edouard Philippe, dont la cote de popularité au niveau national s'est envolée pendant l'épidémie de coronavirus, a remporté dimanche la mairie du Havre (Seine-Maritime), ville qu'il a dirigée de 2010 à 2017 avant d'être nommé à Matignon.

Dans une interview accordée jeudi à la presse régionale, Emmanuel Macron a déclaré qu'il allait s'entourer d'une "nouvelle équipe" gouvernementale pour les deux dernières années de son quinquennat, sans préciser s'il maintiendrait Edouard Philippe à la tête de l'exécutif.

Un nouveau Premier ministre sera nommé dans les prochaines heures, a indiqué l'Elysée. En vertu de la Constitution, le président de la République peut reconduire le maire du Havre ou choisir de le remplacer. 

Mais selon l'AFP, Edouard Philippe va quitter Matignon après trois ans en fonction et ne restera donc pas chef du gouvernement. L'annonce et plus de précisions seront données dans les prochaines heures par l'Elysée. 

France: archives du Premier ministre, Edouard Philippe, qui a annoncé la démission de son gouvernement

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

En France, l’ancien Premier ministre Edouard Philippe lance son parti pour soutenir Emmanuel Macron

Monde Europe

Coronavirus en France : perquisitions chez le ministre de la Santé et d'anciens ministres dont Edouard Philippe et Agnès Buzyn

Monde Europe