RTBFPasser au contenu

France : la famille d'Adama Traoré demande l'identification d'un témoin

France : la famille d'Adama Traoré demande l'identification d'un témoin
11 juin 2020 à 19:131 min
Par Belga

La famille d'Adama Traoré, mort en 2016 lors de son arrestation par trois gendarmes, réclame l'identification et l'audition d'un témoin ayant aidé le jeune homme de 24 ans à échapper à une première interpellation, a-t-on appris jeudi auprès de son avocat.

Dans sa demande d'acte datée de jeudi, révélée par le Parisien et que l'AFP a pu consulter, Me Yassine Bouzrou considère que ce témoin "est particulièrement important pour comprendre les circonstances de la première interpellation" d'Adama Traoré.

Adama Traoré mort en 2016

Le 19 juillet 2016, ce dernier était décédé dans la caserne des gendarmes de Persan, près de deux heures après son arrestation dans sa ville de Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise) et au terme d'une course-poursuite.

M. Traoré avait échappé à une première interpellation au cours de laquelle, selon le récit effectué par l'un des membres des forces de l'ordre, un homme s'était approché et s'était battu avec ce gendarme, permettant à Adama Traoré de s'enfuir. Me Bouzrou assure qu'aucune investigation n'a été diligentée pour identifier cet individu hormis l'analyse sans succès de traces de sang sur le vêtement du gendarme.

Pour le conseil, ce témoignage permettrait notamment de connaître la condition physique du jeune homme à ce moment-là. Son état de santé est une des questions de ce dossier érigé en symbole des violences policières et qui a tourné à la bataille d'expertises entre celles ordonnées par la justice, qui mettent hors de cause les gendarmes, et celles privées réalisées à la demande de la famille, qui balayent leurs conclusions.

Marche en mémoire d'Adama Traoré, le 21 juillet 2018

21/07/2018

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous