RTBFPasser au contenu

Formation d'un gouvernement fédéral : le délai du 1er octobre est-il tenable ? Qu'est-ce qui coince encore ?

Formation d’un gouvernement fédéral : le délai du 1er octobre est-il tenable ? Qu’est-ce qui coince encore ?
29 sept. 2020 à 05:28 - mise à jour 29 sept. 2020 à 05:281 min
Par Am.C. avec Marc Sirlereau

Toujours pas de fumée blanche pour la coalition Vivaldi. On s’attendait à un accord dans la nuit de lundi à mardi, mais toujours rien. Car il reste encore de quelques points de blocages. Les négociateurs se retrouvent ce matin à 9h pour reprendre leurs discussions.

A l’approche de l’arrivée, tout est lié. Le poste de Premier ministre d’abord : tout se joue toujours entre Alexander de Croo (Open VLD) et Paul Magnette (PS). Mais celui qui décrochera la fonction ne pourra pas obtenir tout ce qu’il veut sur le plan budgétaire.

Entre libéraux et socialistes, ça coince notamment sur les moyens à dégager pour des politiques nouvelles, sur le plan social principalement. Les socialistes voient plus large que les libéraux. Avec entre autres le passage des plus basses pensions à 1500 euros. Parle-t-on d’un montant net ou brut ? Ce n’est pas précisé, tout comme le délai de la mise sur pied de la mesure qui reste flou.


►►► À lire aussi : Un de ces deux hommes sera Premier ministre : pourquoi avoir choisi Paul Magnette et Alexander De Croo ?


Dans ces conditions, mettre en place un gouvernement pour ce jeudi 1er octobre, est-ce réaliste ? Les plus fatalistes diront que, 16 mois après les élections, un jour ou deux de plus, ça ne changera rien. Certains observateurs font pourtant remarquer qu’un report de ce rendez-vous officiel serait un véritable "cadeau" pour la N-VA et le Vlaams Belang.

Les plus optimistes espèrent toujours qu’un accord interviendra ce mardi. Certains éléments rendent cet accord quasi obligatoire dans la journée :

  • La promesse d’abord des 7 partis d’avoir un gouvernement pour le 1er octobre ;
  • La réservation du Parlement européen à partir de jeudi pour y tenir la séance exceptionnelle de la Chambre ;
  • Des invitations déjà lancées par les partis pour des congrès de participation mercredi soir.

Explications du blocage politique en plateau par Thomas Gadisseux dans notre JT du 28 septembre :

Formation du gouvernement: les raisons du blocage

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous