RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football : la Suède et la Tchéquie refusent d’affronter la Russie malgré les annonces de la FIFA

L’équipe nationale suédoise ne jouera pas contre la Russie.

Les fédérations suédoise et tchèque de football ont réaffirmé dimanche soir leur refus de rencontrer la Russie en barrages du Mondial 2022 après la décision de la FIFA d’organiser les matches de la Russie sous terrain et bannière neutre.

"Nous avons fait savoir précédemment que nous ne voulions pas affronter (la Russie) dans ces circonstances" de l’invasion russe de l’Ukraine, "et cela reste le cas jusqu’à nouvel ordre", a déclaré le président de la fédération Karl-Erik Nilsson dans une déclaration aux médias, se disant "mécontent" de la décision de la FIFA.

"Il n’y aura aucun changement dans la position de l’équipe nationale tchèque… même après la décision de la FIFA de laisser la Russie jouer au niveau international mais sur des terrains neutres, sans drapeau et sans hymne", a affirmé pour sa part la Fédération tchèque dans un communiqué.

Un peu plus tôt, la Pologne avait jugé "totalement inacceptable" la position de la FIFA, répétant qu’elle n’affronterait pas la Russie en barrages de Coupe du monde le 24 mars. La Suède et la République tchèque sont les adversaires potentielles des Russes au tour suivant.

Les trois fédérations avaient fait part ce week-end de leur refus d’affronter la Russie.

Dimanche, la FIFA a annoncé que la Russie disputera ses matches sous bannière neutre et que ses matchs à domicile devront être disputés sur terrain neutre. L’hymne et le drapeau russes seront bannis des compétitions internationales. La fédération internationale se réserve par ailleurs le droit de prendre "des sanctions additionnelles, y compris une exclusion potentielle des compétitions", alors que l’exclusion des Russes du Mondial 2022 a été évoquée ces dernières heures, notamment par la Fédération française.

Articles recommandés pour vous