RTBFPasser au contenu

Diables Rouges

Des Diables patients dominent l'Écosse

La joie des Diables après la but de Kompany
16 oct. 2012 à 16:52 - mise à jour 16 oct. 2012 à 21:362 min
Par M. W.

Marc Wilmots avait refusé de lever - ne serait-ce qu'un peu - le coin du voile sur son onze de départ. Satisfait des dernières prestations de ses joueurs, notre sélectionneur n'a pas trop chamboulé son équipe.

Toby Alderweireld, qui était en balance avec Guillaume Gillet, est confirmé au back droit. Seul changement mais il est de taille : Eden Hazard est sur le banc. Sans doute pas au top contre la Serbie, le joueur de Chelsea cède sa place à Dries Mertens.

Contrairement à Belgrade, les Diables ne manquent pas leur début de rencontre. Dès la deuxième minute, Allan Mc Gregor doit sortir trois arrêts successifs devant Dries Mertens et Nacer Chadli.

Le joueur de Twente trouve encore le gardien écossais sur sa route à deux reprises. On ne joue que depuis dix minutes et la "Tartan Army" est asphyxiée par le pressing belge.

Chadli et Christian Benteke ne peuvent pousser au fond un centre d'Alderweireld dévié par Mc Gregor. Les vagues belges continuent de déferler sur le rectangle écossais. Chadli et Moussa Dembélé cherchent la clé et tentent de faire sauter le verrou à distance. Sans succès.

A force de vendanger, les Belges s'exposent à une mauvaise surprise. Shaun Malonney et Kris Commons se chargent de leur rappeler sur coup franc. Thibaut Courtois a la parade qu'il faut à chaque fois. 0-0 au repos.

Au retour des vestiaires, Wilmots lance Eden Hazard. Le joueur de Chelsea remplace Dembélé, blessé à la hanche. A la 49e minute, la barre vient au secours de Mc Gregor sur un coup de tête de Benteke.

Les minutes défilent au chrono du stade et la rencontre perd en rythme et intensité. Hazard réveille les supporters et ses équipiers avec un coup franc qui longe la lucarne écossaise. Dans la foulée, De Bruyne met Mc Gregor en difficulté avec une frappe lourde mais trop axiale.

Le médian du Werder dépose ensuite une merveille de centre au deuxième poteau. Christian Benteke sort vainqueur de la mêlée. La Belgique ouvre la marque sur un copié-collé du but de Belgrade (1-0, 69e).

Deux minutes plus tard, Vincent Kompany soulage encore un peu plus le clan belge. Le capitaine réussi un superbe enchaînement contrôle-crochet-frappe sèche dans le plafond, c'est 2-0 (71e).

Le score acquis la Belgique peut gérer la fin de la rencontre. Marc Wilmots en profite pour offrir ses premières minutes internationales à Pelé Mboyo. Un sélectionneur salué par une ovation de ses supporters.

Les Diables ont parfaitement négocié leur mois d'octobre avec deux victoires. Au classement du groupe A, ils continuent de faire la course en tête en compagnie de la Croatie qui s'est imposée contre le pays de Galles (2-0). Derrière le trou semble fait. La Macédoine a battu la Serbie. Ces deux équipes se partagent la troisième place avec quatre points.

Les compos :

Belgique : Courtois - Alderweireld - Kompany - Vermaelen - Vertonghen - De Bruyne - Witsel - Dembele - Mertens - Chadli - Benteke.

Écosse : Mc Gregor, Hutton, Caldwell, Berra, Fox, Mc Arthur, D. Fletcher, Commons, Morrison, Malonney, S. Fletcher

Arbitre : Tom Hagen (Norvège)

Les buts :
1-0 : C. Benteke (69e)
2-0 : V. Kompany (71e)

M. Weynants