Focus: une nuit avec mon GSM, ou petit tour des mauvaises habitudes

Téléphones portables et santé

© Tous droits réservés

08 avr. 2014 à 09:10Temps de lecture1 min
Par Aline Devolder

Il s'est fait une place sur nos de tables de chevet. Même la nuit, le GSM n'est souvent pas loin. Un dernier contact avec le monde avant de s'endormir? Peut-être, mais selon des chercheurs de l'Université d'Harvard, cette lumière bleutée pourrait perturber notre sommeil et provoquer des insomnies.

Effets sur la santé?

A la lumière du jour aussi, le GSM est partout. Depuis 15 ans, il se démocratise. Et depuis 15 ans, on se pose des questions sur ses effets en matière de santé.
Souvent, on ne sait pas où le placer pour éviter les mauvaises ondes. En fait, il n'y a pas de science exacte, pas de lien certain entre l'utilisation du GSM et l'apparition de tumeurs. Dans certains cas, il ne faut pas trop s'inquiéter: "les doutes que l'on a concernent essentiellement l'utilisation du GSM, donc le GSM en communication. mais en état de veille, je dirais qu'on est certain qu'il n'y a pas de souci. Et donc, ne nous inquiétons pas", affirme le Dr Jacques Vanderstraeten.
 

Quelques précautions

Par contre, quand vous êtes en communication, mieux vaut prendre de bonnes habitudes. Changez par exemple d'oreille régulièrement, évitez de téléphoner dans des lieux clos comme la voiture ou l'ascenseur. Et le kit main libre n'est pas non plus la panacée. Il est conseillé aussi d'éviter de placer son téléphone portable près des organes les plus sensibles: les organes génitaux externes pour les hommes, les seins pour les femmes. Les experts déconseillent aussi de placer les GSM trop près des enfants. Et près du lit en général, mieux vaut éteindre le wifi et mettre son téléphone en veille. Tout cela au nom du principe de précaution, et histoire, aussi, de dormir en paix.

RTBF


 

Focus : jamais sans mon téléphone

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Articles recommandés pour vous