Les secrets du métier

Focus sur le métier d’artiste plasticienne avec Aline Bouvy

Exposition de l’artiste plasticienne Aline Bouvy au MACS

© Tchic Tchac

28 sept. 2022 à 13:33Temps de lecture1 min
Par Charline Halleux

Comme vous le savez, la Fédération Wallonie Bruxelles est compétente en matière de culture. Et aujourd’hui, Joëlle a rendez-vous dans "LE" musée des arts contemporains de la Fédération Wallonie Bruxelles, le Mac’s, pour découvrir le travail d’une artiste plasticienne : Aline Bouvy

C’est sur le site de l’ancien charbonnage du Grand-Hornu, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, que se déroulait l’exposition "Cruising bye". Une performance où l’on pouvait admirer différentes scènes reprenant des sculptures, des collages et des moulages fait à partir de différents matériaux, dont le linoléum.

"Le travail se décline en plusieurs moments, d’abord il y a le travail de recherche qui peut amener à faire des voyages, des lectures, on est dans la démarche d’une collecte d’informations… Ensuite, il y a le travail à l’atelier. C’est là que les idées vont prendre forme et ce sont vraiment les derniers pourcentages restants qui se passent dans le musée ou en tout cas dans la salle d’exposition", décrit l’artiste luxembourgeoise qui a été exposée à Londres, Berlin ou encore New York.

"C’est une préparation de presque deux ans et demi à partir du moment où j’ai été invitée à faire ce projet, jusqu’au moment où ça a commencé à se concrétiser. C’est un long processus", confie fièrement l’artiste. Pour cette passionnée, c’est très important d’avoir des musées comme celui-ci qui sont subventionnés par la Fédération Wallonie Bruxelles. Ils permettent des expositions d’une grande envergure, de beaux espaces et des libertés.

Le Musée des Arts Contemporains de la Fédération Wallonie-Bruxelles (MACS) a ouvert ses portes en 2002. Avec le centre d’innovation et de design (CID), il constitue l’un des pôles culturels axés vers la pluridisciplinarité des arts.

Aline Bouvy conteste les normes et les valeurs de notre société patriarcale et hétéronormée. Sa démarche artistique empreinte d’humour mêle la poésie et l’insolence, le politiquement incorrect et les références de l’histoire de l’art.

Envie d’en savoir plus ? Les capsules "Les secrets du métier" sont diffusées les dimanches à 20h08 sur La RTBF et disponibles à tout moment sur Auvio.

Les secrets du métier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Les centres sportifs locaux : " L’allié local et de terrain de l’Adeps ! "

Les secrets du métier

Le Préhistomuséum nous ouvre les portes de son centre de recherche et de conservation

Les secrets du métier

Articles recommandés pour vous