Focus: les sapins du coeur et du business

noel

© © Tous droits réservés

04 déc. 2013 à 09:04Temps de lecture1 min
Par Aline Devolder

En cette fin d'année, la vente de sapins a commencé. Avec une particularité dans certains lieux : les bénéfices permettent d'engager du personnel en situation de handicap. Sur les 170 personnes qui travaillent dans cette ferme, 140 sont porteuses d'un handicap. Et ce sont notamment les sapins de Noël qui leur permettent de travailler toute l'année, car plusieurs milliers de clients viennent ici acheter leur sapin. A l'intérieur de la ferme, les clients peuvent trouver de quoi contribuer encore plus à cette opération, avec les décorations de Noël.

Une opération vitale pour ces associations

Le Silex, une autre association située dans la commune bruxelloise de Woluwe-Saint-Lambert voit les sapins arriver peu à peu et plus de 300 bénévoles, chaque année, y proposent leur aide. Avec les bénéfices de la vente, l'association propose des activités de loisirs, pendant toute l'année, à des personnes handicapées. Une vente de sapin devenue primordiale. "Cette opération est vitale pour nous. Il faut savoir que pour l'ensemble de nos budgets, l'ensemble de nos frais, on a environ un tiers de subsides. Et donc les sapins couvrent presque l'entièreté de tout ce qui nous manque. Donc si on ne vend plus de sapins, le Silex, malheureusement, fermera ses portes", déclare la coordinatrice de l'opération, Bernadette de Mûelenaere.

Dans les années '70, la première opération de cette association avait permis de vendre 150 sapins. Quarante ans plus tard, il s'en vend plus de 4.000 chaque année.

RTBF


 

Focus : Sapins du coeur

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous