RTBFPasser au contenu
Rechercher

Focus: les campagnes "mamming" sont-elles efficaces?

Focus: les campagnes "mamming" sont-elles efficaces?
13 nov. 2013 à 09:34Temps de lecture1 min
Par Aline Devolder

C'est la dernière tendance outre-Atlantique : le "mamming", ou l'art de poser ses seins partout, dans des lieux insolites. C'est une mode ludique pour un sujet sérieux: encourager chacune à passer une mammographie. Aujourd'hui, en Belgique, le cancer du sein touche une femme sur neuf. Le dépistage est donc plus que jamais crucial. "Une mammo n'a jamais empêché aucune femme de faire un cancer du sein, mais permet de sauver la femme en faisant un diagnostic précoce. Et si diagnostic précoce, il faut savoir qu'il y a plus de 90% de guérison. Alors toute campagne, quelle qu'elle soit, à partir du moment où elle respecte l'aspect médical, ne peut être que bénéfique", assure Jean-Louis De Keyser, chef du service de gynécologie de la Clinique St Michel.

"Mes seins sont les bijoux les plus précieux"

Deux belges l'ont bien compris. Il y a trois ans, elles ont décidé de lancer "Saint-sein", dont l'objectif est d'apporter du rose dans la vie des femmes. Le résultat est là, dans ce t-shirt au slogan résolument positif: "mes seins sont les bijoux les plus précieux". Plusieurs personnalités ont joué le jeu, le sourire aux lèvres, histoire de rappeler que la prévention est capitale pour éviter le cancer du sein.

Du côté des hommes

Vu le succès des campagnes féminines, les hommes ont aussi créé la leur : le "movember". C'est le mois de la moustache, sous toutes ses formes, pour une bonne cause: faire parler du cancer de la prostate, un sujet trop souvent tabou lui aussi.

RTBF


 

Sur le même sujet

Cancer du sein: le traitement "en un jour" testé sur certaines tumeurs

Cancer du sein: l'influence du mode de vie reste prédominante

Articles recommandés pour vous