RTBFPasser au contenu
Rechercher

Focus: le poledance a quitté le monde du striptease

Poledance
10 déc. 2013 à 09:16Temps de lecture1 min
Par Aline Devolder

Le poledance serait né dans les années '20 au Canada : chez les forains, les femmes dansaient en s'appuyant sur le mat des tentes.
Des shows assez sensuels, plus tard réservés aux clubs de striptease. A la fin des années '80, une Canadienne a décidé de faire du poledance une discipline sportive. Sarah Cavenaile est ainsi championne de Belgique de poledance. Depuis 5 ans les compétitions se multiplient et cette discipline attire de véritables athlètes.

Le poledance fait son entrée dans les salles de sport

Mais aujourd'hui, c'est aussi le grand public qui s'y met. Certaines salles de sport proposent le poledance dans leur offre de cours collectifs. Amandine, professeur de poledance, a suivi une formation: "C'est quand même acrobatique. Il faut des muscles. Ca fait penser aussi un peu au cirque, alors qu'à l'époque c'était vraiment considéré comme plutôt sexuel, striptease, etc... Aujourd'hui, on sent que ça évolue bien." Et comme tous sports, le poledance a ses codes, ses techniques et ses figures : la planche; l'attitude; le hello boy. Les cours affichent souvent complet.

Avec le succès du poledance, des variantes se développent, comme l'aquapole: de quoi surfer sur la vague. C'est sûr, la barre se popularise, mais si l'époque des clubs de striptease semblent bien loin, une chose perdure : les hommes sont toujours peu nombreux à pratique ce sport.

RTBF



 

FOCUS: le pole dance

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous