Focus: la musique adoucit le sport

Musique et sport

© Tous droits réservés

05 déc. 2013 à 10:07Temps de lecture1 min
Par Aline Devolder

Joueur de l'équipe nationale de hockey, Alexandre suit un programme physique intensif. Il court minimum cinq fois par semaine. Un effort qu'il fait toujours en musique : "J'écoute un peu de tout mais ça dépend un petit peu du type d'effort qu'on doit faire. Quand l'effort est un peu plus dur j'essaie de mettre de la musique entraînante, puis pour les périodes de relâchement et de stretching, de la musique un peu plus calme (...) On a des playlists de musique qui permettent d'être plus fort dans l'effort".

La musique facilite l'effort

Mais la musique est-elle une simple distraction ou a-t-elle une réelle influence sur les sportifs? Depuis 2007, le département de musicologie de l'université de Gand se penche sur la question en réalisant différentes expériences. Les chercheurs tentent de voir si le rythme de la musique modifie celui du coureur. "Le tempo de la musique entraîne le coureur et donc il va adapter le rythme de sa course à la musique", affirme l'une des chercheuses.

Pour le directeur du département, pas de doute, la musique facilite l'effort, et ce encore d'avantage quand le sportif peut influencer la rythme de la musique avec ces mouvements. Il explique ainsi que l'on est beaucoup plus concentré sur la musique que sur sa fatigue et sur son propre corps.

Bientôt une application

Dans le cadre du programme européen Beathealth, l'université de Gand développe même une application, "Djogger", qui permet de calquer le tempo de la musique au rythme du coureur. Grâce aux capteurs, le système modifie le beat en temps réel. L'université souhaite développer cette application afin qu'elle soit utilisée dans différents cadres. Qui sait, "Djogger" sera un jour utilisée pour entraîner aussi les plus grand sportifs.

RTBF




 

Focus : la musique rend fort Version:1

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous