Focus: la génétique contre le vieillissement, la réalité rejoint la fiction

Focus: la génétique contre le vieillissement, la réalité rejoint la fiction
20 févr. 2014 à 09:45 - mise à jour 20 févr. 2014 à 14:12Temps de lecture2 min
Par Aline Devolder

Un cœur artificiel implanté dans la cage thoracique d'un homme. C'était une grande première, il y a deux mois dans un hôpital de Paris. Une main bionique munie de capteurs qui font miraculeusement retrouver les sensations de toucher à ce patient. C'était il y a quinze jours à peine. La médecine de demain est déjà en marche. Ce sont ces implants qui se substituent à nos organes vitaux. Mais c’est également la thérapie cellulaire : "C'est une nouvelle médecine qui est en train de se développer, utilisant la cellule comme médicament. Jusqu'à présent, les médicaments c'étaient des petites molécules chimiques ou des protéines. Et là on va passer à une autre échelle, la cellule pour guérir", explique Eric Halioua, directeur de Promethera.


Les nano-biotechnologies

Des cellules médicaments pour régénérer un organe malade. Elles s'accrochent aux cellules d’un foie malade, par exemple,se multiplient et s'y substituent progressivement. La technique est prometteuse. Et elle n'est pas la seule. Depuis quelques temps, des hommes vivent avec des yeux génétiquement modifiés. Des chirurgiens anglais leur ont injecté directement dans la rétine des copies saines de gènes qui étaient défectueux chez eux. Ces patients ont ainsi retrouvé la vue. Toutes ces médecines d'avenir s'appellent les nano-biotechnologies. Elles augmentent la vie de l'homme et surtout son espérance de vie.

La "mort de la mort"?

Pour le Dr Laurent Alexandre, auteur du livre intitulé '"La mort de la mort", la médecine de demain n'en est encore aujourd'hui qu'à ses premiers balbutiements mais elle va bientôt connaître un développement exponentiel. Tous ces enjeux médicaux génèrent cependant une question: resterons-nous des hommes? "Dans les décennies qui viennent, si nous voulons faire reculer la mort, nous devrons accepter des modifications de notre fonctionnement cérébral, des modifications de notre ADN. C'est un changement radical de notre humanité, qui est devant nous, si nous souhaitons effectivement vivre très longtemps".

Souhaitons-nous devenir comme Steve Austin, le héros de la série télévisée des années 70: "L'homme qui valait trois milliards"? Un homme aux capacités augmentées grâce à la médecine... La réalité rejoint déjà en partie la fiction.

RTBF

 


 

Focus medcine du futur

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Un scientifique y travaille: l'être humain doit pouvoir vivre 1000 ans

Articles recommandés pour vous