RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Trois

"Fleur de Tonnerre" : l'histoire de la plus prolifique tueuse en série française avec Déborah François

16 août 2022 à 08:00 - mise à jour 16 août 2022 à 08:41Temps de lecture1 min
Par Maureen Loader

En 1800, la Bretagne tombe à genoux, dépassée par le régime actuel et le clergé omnipotent. Elle dépérit dans une récession économique sans fin, durant laquelle une jeune fille souffrante, Hélène Jégado, fera de son mieux pour avancer. Découvrez ce film le mardi 16 août à 20h30 sur La Trois et Auvio.

Cette petite fille, surnommée "Fleur de Tonnerre" par sa mère, est une enfant isolée, maltraitée par la vie. Elle était terrifiée par le personnage mythique mort appelé Ankou. Après la mort de sa mère, Hélène est devenue une jeune femme servante domestique. Afin de surmonter sa phobie, elle a décidé d’être l’incarnation d’Ankou. Hélène deviendra la tueuse en série la plus prolifique de France.

Loading...

La vraie histoire derrière ce film

Hélène Jégado est née près de Lorient en 1803. Surnommée "Fleur de tonnerre" par sa mère, elle est toujours aujourd’hui la plus grande tueuse en série de l’histoire française. Condamnée pour le meurtre de 37 personnes, elle est guillotinée à Rennes en 1852. En 2013, Jean Teulé adapte cette histoire vraie en un roman incroyable et intéressant dans lequel il dresse le portrait d’une Bretagne pétrie de superstitions.

Hélène Jégado a commis son premier crime à l’âge de 7 ans, assaisonnant la bouillie de sarrasin de sa mère avec des graines mortelles de belladone. Commence alors son voyage funeste à travers la Bretagne, elle éliminera tous ceux qui accueillent cette " excellente cuisinière " à bras ouverts sans discrimination. Nous découvrons alors une personnalité cruelle, manipulatrice et sans morale. Ses crimes n’étaient expliqués par rien d’autre que son envie d’être l’incarnation d’Ankou.

Deborah François incarne parfaitement la folie et la douleur de son personnage, grisée par le manque d’amour parental et les légendes oniriques bretonnes. Elle est accompagnée de Benjamin Biolay et le film est réalisé par Stéphanie Pillonca-Kervern.

Découvrez ce film basé sur des faits réels le mardi 16 août à 20h30 sur La Trois et Auvio.

Sur le même sujet

Les frères Dardenne et Déborah François remportent une seconde Palme d’Or en 2005

Vivacité

L'Echappée Belge du beau vélo de RAVeL en Val de Loire avec Déborah François

Le Beau Vélo de Ravel

Articles recommandés pour vous