C'est vous qui le dites

Finlande : une première ministre ne peut-elle pas se déchaîner en soirée ?

© Belga

23 août 2022 à 09:35Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

La première ministre finlandaise est au cœur d’une polémique pour avoir fait la fête. Il y a quelques jours, des vidéos de la première ministre finlandaise en train de danser en soirée privée ont fait le tour du monde. Face à des rumeurs de consommation de drogue, elle a passé un test qui s’est révélé être négatif et assume tout à fait s’amuser entre amis dans le cadre privé. Un mouvement s’est depuis mis en place sur les réseaux sociaux avec des vidéos montrant des gens en train de faire la fête, accompagnées d’un hashtag de soutien à la première ministre.

Une première ministre ne peut pas se déchaîner en soirée ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Finlande : la première ministre a passé un test de drogue

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Elle représente une institution"

Adriano, un auditeur de Fleurus, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "C’est scandaleux. À partir du moment où elle représente son peuple, elle n’a pas à faire cela. Elle représente une institution, son état. En tant que première ministre, elle ne peut pas être vue en train de faire la fête."

Je pense qu’elle devrait présenter ses excuses

"Au bord d’une guerre avec la Russie, elle fait la fête, ce n’est pas correct. Lorsqu’on est à cette fonction pendant 4-5 ans, on se restreint. Il faut trouver le juste milieu entre la fonction politique et faire la fête. Le temps de son mandat, on ne fait pas de fête."

Belga

"Elle a le droit de s’amuser"

À Fosses-la-Ville, Sylviane n’est pas du même avis : "Une première ministre qui fait la fête ne me choque pas. J’estime qu’elle a le droit de s’amuser, c’est une personne comme les autres. Quand on veut salir quelqu’un, on trouve toujours le moyen. Elle a le droit de s’amuser comme tout le monde. Je trouve cette polémique aberrante."

Lehtikuva

"Le droit de faire la fête, mais avec une certaine réserve"

Le débat se termine à Mons avec Fabrice : "En tant que personnage public, elle a un devoir de réserve. Un personnage public doit montrer une image qui colle à sa fonction. Lorsqu’on est première ministre, on a le droit de faire la fête, mais avec une certaine réserve, ça demande une certaine intégrité. Il y a une limite à avoir."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Ce nouveau rythme scolaire, vous l’adoptez avec plaisir ?

C'est vous qui le dites

Aujourd’hui, un animal de compagnie est de trop dans le budget ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous