RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Fin du fort Chabrol à Jambes, l’individu intercepté par les unités spéciales de la police

31 janv. 2022 à 06:54 - mise à jour 31 janv. 2022 à 19:54Temps de lecture1 min
Par Juliette Hariga avec Belga

L’homme qui s’était retranché dans une habitation de la Rue Géronsart à Jambes dimanche a finalement été intercepté vers 22h30 hier soir. Après des heures de négociations qui se sont révélées vaines, les unités spéciales de la police ont pénétré l’habitation. Elles ont pu intercepter l’individu sans qu’il oppose de résistance, précise le parquet de Namur. L’homme était armé (arme à feu). Il n’y avait personne d’autre dans l’habitation. Aucun blessé à déplorer. L’individu a été privé de liberté et amené au commissariat de Namur pour être entendu.

Dans son audition de ce lundi 31 janvier, l’individu a déclaré avoir agi en raison de problèmes personnels, indique le parquet de Namur après son audition. En outre, il était également alcoolisé au moment des faits.

Le dossier est mis à l’instruction pour tentative d’extorsion, menace aux forces de l’ordre et infraction sur la loi sur les armes. Une demande de mandat d’arrêt a été introduite et l’homme sera présenté mardi au juge d’instruction. Dans un premier temps, le parquet avait indiqué que le fort Chabrol avait été mené car l’individu craignait un retour en prison. Finalement, ce n’est donc pas son mobile, précise le magistrat de presse, Etienne Gaublomme.

Sur le même sujet

Les unités spéciales de la police fédérale fêtent leur cinquante ans

Belgique

Fort Chabrol à Neupré : la personne retranchée se serait donnée la mort

Regions

Articles recommandés pour vous