RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Fin des certificats verts pour le photovoltaïque de moins de 10 kWc

Nouveau régime de soutien au photovoltaïque dès janvier prochain
12 déc. 2013 à 16:53 - mise à jour 13 déc. 2013 à 19:30Temps de lecture1 min
Par Belga News

Ce nouveau système succède à Solwatt, dont le succès l'avait rendu trop coûteux et se répercutait excessivement sur la facture des citoyens et entreprises. Il met fin au système d'octroi de certificats verts pour le photovoltaïque résidentiel de moins de 10 kWc en le remplaçant par des primes octroyées pendant cinq ans, de manière à garantir un temps de retour sur investissement de huit ans et de viser une rentabilité de 5% sur 20 ans.

La prime - qui devrait varier entre 500 et 600 euros - sera réévaluée en fonction des prix de l'électricité, des panneaux eux-mêmes ou encore des tarifs d'injection.

C'est le régulateur wallon - la CWaPE - qui s'en chargera, maîtrisant ainsi complètement le mécanisme afin d'éviter des dérapages financiers. Un contrat-type sera élaboré, garant de davantage de qualité et de préservation de l'emploi.

Le mécanisme vise quelque 12.000 installations par an - le chiffre de 15.000 avait été cité, mais a été revu à la baisse après avis et concertation avec le secteur - réparties en enveloppes trimestrielles.

Les demandeurs qui n'auraient pas été satisfaits immédiatement seraient inscrits sur une file d'attente. Le ministre Nollet (Ecolo) rencontrera le secteur vendredi pour lui présenter le contenu du nouveau régime. Selon Edora (la fédération des entreprises actives dans les énergies renouvelables), le nombre d'emplois chez les installateurs photovoltaïques wallons est passé de près de 2.500 à moins de 800 en quelques mois, dans l'attente de Qualiwatt.

Belga

Ce qui change vraiment pour le photovoltaïque ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Photovoltaïque: le patron de Sunswitch, le leader wallon, a retiré la prise

Regions

Emily Hoyos: "Les gouvernements wallon et bruxellois aident les gens, le fédéral fait l'inverse"

Belgique