RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Europe

Fin de la quarantaine au Royaume-Uni : les familles transatlantiques enfin réunies à l’aéroport londonien de Heathrow

Des proches s’étreignent à l’arrivée d’un vol en provenance des Etats-Unis à l’aéroport de Heathrow le 2 août 2021 après la levée des restrictions

Lorsque les premiers passagers en provenance de New York ont débarqué à l’aéroport londonien de Heathrow lundi, après la levée de la quarantaine obligatoire, des familles ont pleuré de joie au moment des embrassades.

Depuis la nuit dernière, les voyageurs complètement vaccinés contre le Covid-19 dans l’Union européenne et aux États-Unis (et plus seulement au Royaume-Uni) sont exemptés de quarantaine en Angleterre et en Écosse. Les arrivées des pays classés "orange" par Londres sont concernées, soit la plupart des destinations dont l’Europe et l’Amérique du Nord, sauf la France.

Reprise "restreinte"

Reece Wilson, 31 ans, a "du mal à trouver les mots" pour exprimer l’émotion qui l’étreint en descendant de l’avion, retrouvant sa famille après presque deux ans de séparation. Ce travailleur maritime, basé à la Nouvelle-Orléans, avait l’habitude de voir ses proches que "tous les quatre à six mois". "C’est toujours très émouvant quand je peux revenir les voir", confie-t-il sous sa casquette de baseball, regrettant d’avoir "pris pour acquis" les voyages d’un continent à l’autre.


►►► Vague de quarantaines à cause du Covid : inquiétude d’avoir des rayons vides dus à la "pingdémie" au Royaume-Uni


Le changement dans les règles de quarantaine constitue "un développement bienvenu, quelque chose que nous appelions de nos vœux depuis longtemps", a salué sur Times Radio Tim Alderslade, PDG de l’association de compagnies aériennes UK Airlines.

Une mise à jour des restrictions à la frontière

"Nous avons vu une augmentation d’environ 300% des réservations vers les États-Unis", s’est-il par ailleurs félicité, soulignant cependant que la reprise normale du trafic vers les États-Unis serait "restreinte" par l’impossibilité d’y voyager plus aisément. Le président américain Joe Biden a en effet pris la décision de maintenir fermées les frontières américaines aux voyageurs internationaux, arrivant notamment des pays européens, malgré les appels à la réciprocité.


►►► Pour compléter : Vaccination contre le Covid-19, la Belgique a rattrapé le Royaume-Uni… et dépassé les Etats-Unis


Le Royaume-Uni, l’un des pays européens les plus endeuillés par la pandémie avec plus de 129.000 morts, traverse actuellement une vague épidémique attribuée au variant Delta, malgré une décrue notable depuis un peu plus d’une semaine. Cette amélioration, ainsi que l’avancée de la vaccination (72% des adultes complètement vaccinés au Royaume-Uni) suscitent des appels de plus en plus pressants au gouvernement de Boris Johnson pour assouplir les restrictions à la frontière, qui doivent être mises à jour dans la semaine.

Royaume-Uni: fin de la quarantaine à partir du 2 août pour les familles transatlantiques (images 29/07/2021)

Sur le même sujet

L'aéroport de Londres relève ses prévisions de fréquentation de 16% pour 2022

Economie

Coronavirus : au Royaume-Uni, fin de l’isolement pour les cas contact vaccinés

Monde

Articles recommandés pour vous