Regions

Feu vert contesté pour les éoliennes de Soignies et Braine-le-Comte

Eoliennes

© © C. Duvivier

09 août 2012 à 10:25 - mise à jour 10 août 2012 à 10:23Temps de lecture1 min
Par Daniel Barbieux

Ce parc éolien sera situé en zone agricole au nord du zoning de Soignies-Braine-le-Comte et comportera six éoliennes d'une hauteur de 122 mètres.

A terme, le site permettra la production de 26 000 à 28 500 MWh : de quoi alimenter en électricité plus de 7 000 ménages.

Le projet bénéficie du soutien de l'Intercommunale de développement économique IDEA, qui en est d'ailleurs partenaire financier, a souligné M. Henry dans un communiqué.

Le permis unique sollicité en septembre 2011 par Electrabel pour ce projet avait fait l'objet d'un refus en mars 2012 sur la base d'un avis négatif du fonctionnaire-délégué. Saisi d'un recours d'Electrabel en avril, le ministre a donc décidé d'accorder le permis.

Pour Philippe Henry, le projet s'inscrit parfaitement dans les objectifs du nouveau cadre de référence éolien en préparation et dans la volonté du gouvernement wallon d'atteindre 4 500 GWh d'électricité éolienne d'ici 2020.

"Le projet se montre par ailleurs respectueux des riverains en raison de son éloignement de 400 mètres au minimum des habitations et de son impact paysager limité", souligne le communiqué.

Jean-Jacques Flahaux pas d'accord

Le bourgmestre de Braine-le-Comte s'est dit totalement mécontent de cet accord donné par le ministre. Pour lui, cela va à l'encontre d'une pétition de plus de 3 000 signatures et de l'avis négatif exprimé par le fonctionnaire-délégué de la Région Wallonne. Interrogé par Jérôme Durant, Jean-Jacques Flahaux s'est dit inquiet des modifications paysagères entraînées par le chantier et il affirme ne pas être prêt à délivrer les autorisations communales nécessaires à la réalisation du parc éolien en question.

Belga, Jérôme Durant, Daniel Barbieux

Articles recommandés pour vous