Belgique

Feu vert pour le projet de filière de formation en danse dans l’enseignement général

© GettyImages

06 juil. 2022 à 17:26Temps de lecture1 min
Par Belga

Le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles réuni en séance plénière a validé, mercredi, un projet expérimental visant la création d’une filière de formation de haut niveau en danse dans l’enseignement secondaire général. La majorité a soutenu l’initiative ; l’opposition s’est majoritairement abstenue.

Le projet, mené par la Mosa Ballet School et l’athénée Charles Rogier de Liège, permettra de créer en Fédération Wallonie-Bruxelles une école de formation de renommée internationale dont les diplômés pourront directement intégrer les meilleures compagnies de danse.

Les élèves auront parallèlement la possibilité d’y suivre leurs six années du secondaire et de décrocher leur certificat d’études du secondaire supérieur (CESS).

Leurs cours généraux seront assurés par l’athénée Charles Rogier à raison de 20 à 25 périodes hebdomadaires selon les degrés d’enseignement.

Les cours de danse seront, eux, prodigués par la Mosa Ballet School à un "coût relativement conséquent" – quelque 4500 euros de minerval, ndlr – , ont pointé plusieurs députés de l’opposition. Ces coûts devraient toutefois être compensés par des bourses que l’école de danse s’est engagée à accorder aux élèves les moins favorisés.

Ce nouveau cursus doit débuter dès cette rentrée scolaire 2022 déjà. Nonante élèves y sont déjà inscrits, dont 23 Belges (18 francophones et 5 néerlandophones). Le reste des inscriptions se répartissent sur pas moins de 14 nationalités différentes.

Sur le même sujet

On a rencontré "Ed People", le Bruxellois qui fait danser la planète !

Vivre Ici

Namur : une nouvelle école secondaire à pédagogie active pourrait ouvrir dès 2023

Regions Namur

Articles recommandés pour vous