Belgique

Fête nationale : la ministre Annelies Verlinden "déçue" par la lettre remise par les cavaliers de la police fédérale

Annelies Verlinden, ministre de l’Intérieur

© Tous droits réservés

21 juil. 2022 à 20:22Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alain Lechien

La ministre fédérale de l’Intérieur, Annelies Verlinden, s’est dite "déçue" que des cavaliers de la police fédérale lui aient remis une lettre contenant leurs doléances jeudi, lors du défilé de la Fête nationale. Cela allait à l’encontre de l’accord, a déclaré jeudi le porte-parole de la ministre.

Les membres de la cavalerie se plaignent d’un manque de défraiement à la suite du déménagement de leurs casernes d’Etterbeek à Rebecq. Des discussions ont eu lieu ces dernières semaines afin de trouver des solutions. Un accord avait été conclu de ne pas remettre de lettre au ministre lors de la parade de la fête nationale. Cet accord n’a pas été respecté, a déploré la porte-parole Marie Verbeke dans un communiqué.

La Régie des Bâtiments a acheté une nouvelle écurie et un complexe d’entraînement pour les cavaliers de la police fédérale et leurs montures à Wisbecq (Brabant flamand). Cavaliers, gardiens et chevaux bénéficieront d’un hébergement plus moderne. Selon la porte-parole, les syndicats ACV et ACOD ont émis deux avis positifs sur les mesures politiques en faveur du personnel. Les cavaliers ont toutefois déposé un préavis de grève cette semaine.

Sur le même sujet : JT du 20/07/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous