RTBFPasser au contenu

Fermeture du secteur culturel : Georges-Louis Bouchez (MR) fustige la "désobéissance civique encouragée par des politiques mais aussi par les autorités judiciaires"

Fermeture du secteur culturel : Georges-Louis Bouchez (MR) fustige la "désobéissance civique encouragée par des politiques mais aussi par les autorités judiciaires"
26 déc. 2021 à 14:55 - mise à jour 26 déc. 2021 à 16:081 min
Par Belga

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a dénoncé dimanche la "désobéissance civique" encouragée selon lui par des responsables politiques et par les autorités judiciaires qui ont indiqué qu’ils n’interviendraient pas pour empêcher l’ouverture des salles de cinémas et de spectacles, en dépit de la décision de fermeture décidée par le Comité de concertation (Codeco) du 22 décembre dans le cadre des nouvelles mesures destinées à lutter contre la propagation du coronavirus.

"L’honneur du politique est d’être cohérent et de respecter les institutions. Les dernières mesures du Codeco peuvent faire l’objet d’un débat légitime mais soit les règles sont considérées comme non pertinentes et doivent être changées, soit elles doivent être respectées", a-t-il affirmé sur Twitter.

Loading...

"Mais cette approche de désobéissance civique encouragée par des politiques mais aussi par les autorités judiciaires est complètement destructrice pour la crédibilité de l’Etat de droit et de nos institutions. Pourquoi faire respecter des fermetures et pas d’autres ?", a ajouté le président du MR.


►►► À lire aussi : "On a rien vu Chef" ! Le monde culturel résiste, les pouvoirs regardent ailleurs et le politique tangue


"Si on tolère la non-application des règles pour le secteur culturel, en est-il de même, par exemple, pour les bowlings, les casinos, paintballs et autres secteurs également fermés ? Il faut assumer une orientation ou l’autre. Mais cessons d’abîmer la crédibilité de l’Etat", a poursuivi le chef de file des libéraux francophones.

M. Bouchez s’est exprimé alors qu’au moins 5000 travailleurs et soutien de la culture étaient rassemblés au Mont des Arts à Bruxelles pour dénoncer les nouvelles mesures destinées à lutter contre la propagation du coronavirus la fermeture des salles de cinémas et de spectacles.

Sur le même sujet

26 déc. 2021 à 18:43
1 min

Articles recommandés pour vous