RTBFPasser au contenu

Regions

Fermer la phase à chaud de Liège va coûter 176 millions de dollars

Fermer la phase à chaud de Liège va coûter 176 millions de dollars
26 juil. 2012 à 06:471 min
Par Caroline Adam

Par rapport à l'année dernière, la production d'acier brut chez Arcelormittal a chuté ces 6 derniers mois de 8% en Europe. Dans un communiqué, Lakshmi Mittal évoque une économie mondiale fragile dont l'Europe reste la principale préoccupation. Une zone où seulement 16 hauts fourneaux du groupe sur 25 fonctionnent. La direction européenne n'exclut pas de nouvelles mises en veille ou fermeture de sites.

Dans la publication de ses résultats, Arcelormittal fait directement référence à la fermeture programmée des 2 hauts fourneaux liégeois. Elle a coûté au groupe 176 millions de dollars ces 3 derniers mois. Des chiffres que découvrent pour la première fois les syndicats liégeois.

"On ne sait pas ce que ce montant représente et ce à quoi il pourrait être affecté" explique Jordan Atanasov de la CSC Métal. "Ça peut être l'enveloppe sociale, des coûts de fermeture ou des coûts d'assainissement. On peut traduire ça par une détermination claire d'ArcelorMittal de confirmer la fermeture du site de Liège en tout cas pour la phase liquide, et on sent bien qu'il ne fera pas marche arrière, d'où l'intérêt pur nous de bien défendre un site de sidérurgie intégrée dans un projet qu'on a pu défendre et présenter au gouvernement wallon".

Entre 600 et 800 travailleurs sont directement concernés par la restructuration du site liégeois d'Arcelormittal.

 

E. Dagonnier

Articles recommandés pour vous