Mercato

Fergal Harkin, nouveau directeur sportif du Standard : "Il faudra probablement deux ou trois mercatos pour amener le club où nous voulons l'amener"

Fergal Harkin en conférence de presse ce mercredi 10 août à Liège.

© Tous droits réservés

Il est enfin là ! Après un préavis de trois mois imposé par Manchester City, son ancien club, Fergal Harkin a pris ses fonctions lundi comme nouveau directeur sportif du Standard de Liège. Pour sa première conférence de presse ce mercredi, l'Irlandais de 45 ans a donné quelques lignes directrices du mois d'août liégeois sur le mercato.

Fergal Harkin est bien conscient de la nécessité urgente de renforcer l'effectif des Rouches. Et il l'assure, il y est entièrement dévoué. "Nous travaillons très dur pour faire autant de changements que possible durant ce mercato. Nous travaillons sur de nombreux joueurs, à différentes positions. Mais je ne dirai pas lesquels actuellement."

Un budget "sain" selon Harkin

Le nouveau directeur sportif assure que 777 Partners, le nouveau propriétaire du club, a doté le club de fonds suffisants pour le mercato. "Je ne peux pas donner un chiffre, mais avant de signer ici, j'ai demandé à 777 quel était le budget, et je pense que ce budget est compétitif et peut nous permettre de faire de bonnes choses.

Nous avons de l'argent. Nous pourrions avancer et faire un transfert maintenant, sans problème.

Le club liégeois ne serait donc pas dépendant des départs pour signer de nouveaux joueurs. "Nous avons de l'argent. Nous pourrions avancer et faire un transfert maintenant, sans problème."

Pourtant, pas question de céder à la précipitation. Fergal Harkin cherche le profil idéal. "Ce n'est pas qu'une question de capacités sur le terrain, mais aussi de leadership, de comment ce joueur s'intègre au style de jeu de Ronny (Deila, le coach des Rouches, ndlr). Souvent en football, on juge un joueur à ce qu'il fait sur le terrain. Nous devons aussi évaluer son caractère et ce qu'il fait hors du terrain."

Raskin et Amallah, stop ou encore ?

Fergal Harkin a bien sûr été interrogé sur le futur des deux joueurs liégeois les plus bankables, Nicolas Raskin et Selim Amallah. Selon l'Irlandais, "des discussions ont commencé avec eux et ils savent que nous voulons qu'ils restent. Vous pouvez voir à leurs performances qu'ils prennent du plaisir, qu'ils ont un impact. Notre objectif, c'est d'arriver à une position où les deux joueurs veulent rester."

Le dossier Amallah est particulièrement épineux. Le Marocain, auteur d'un doublé sur penalty contre le Cercle Bruges dimanche, est en fin de contrat dans un an, mais Harkin se veut rassurant. "Tout est différent quand on arrive dans sa dernière année de contrat, mais j'ai eu des discussions très positives avec Selim."

Harkin ne l'a pas caché, d'autres joueurs doivent rapidement se trouver un nouveau club. "Il y a certains joueurs avec qui on a parlé et qui savent qu'ils ne feront pas partie de l'équipe lorsqu'on approchera du mois de septembre. On travaille avec ces joueurs et leur agent pour essayer de leur trouver d'autres opportunités."

La patience, le maître mot

Je ne suis pas le Messie, je n'ai pas de baguette magique.

L'ancien de Manchester City l'a martelé à plusieurs reprises, il compte sur la patience des supporters. "Il faudra probablement deux ou trois fenêtres de transferts pour amener le club où nous voulons l'amener. Je demande de la patience aux fans car ça ne va pas se passer du jour au lendemain. Les gens ont attendu la venue de quelqu'un mais je ne suis pas le Messie, je n'ai pas de baguette magique."

Mais il n'hésite pas à affirmer ses ambitions à moyen terme en bord de Meuse. "J'ai signé pour trois ans, et je rêve de lutter pour le titre. Nous voulons être en position de lutter pour le titre, nous voulons revivre des soirées européennes, et je pense que c'est réalisable en trois ans".

Le mercato est véritablement lancé au Standard.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous