Coupe du Monde 2022

Fellaini: "Fier de jouer en équipe nationale"

Marouane Fellaini

© RTBF.be

"Tout le monde est fier de jouer en équipe nationale. L'ambiance est excellente, les résultats sont là,.. Ce n'est pas maintenant que je vais simuler une blessure. Je tiens à rassurer les gens" a confié Marouane Fellaini au micro de Pierre Deprez (RTBF-TV).

Il répond aussi à la rumeur selon laquelle il aurait refusé de jouer en pointe face à la Croatie, raison pour laquelle il se serait retrouvé sur le banc. "Peut-être que Wilmots a pensé me faire jouer devant mais il ne me l'a pas demandé. Il y a assez d'attaquants de pointe de bon niveau en équipe nationale" a précisé le médian d'Everton.

Enfin, en ce qui concerne la rumeur selon laquelle il aurait trop "fêté" le succès acquis au pays de Galles, Marouane Fellaini affirme : "Je suis resté à l'hôtel. Vous pouvez le demander au coach et à tout le staff. Les gens cherchent n'importe quoi pour déstabiliser ou chercher des histoires dans l'équipe alors qu'il n'y en a vraiment pas. Le coach serre bien les vis pour que les joueurs soient en forme et bien concentrés pour les matches. Marc Wilmots est très complice avec les joueurs. Il sait nous parler".

Marouane Fellaini a aussi tenu à dire que cela ne lui posait pas de probème de prendre place sur le banc. Il accepte les choix de l'entraîneur. "Ma position ? Je peux jouer en 6 ou à côté du 6 (en 8). A Everton, je joue même derrière l'attaquant. Ma place de prédilection, c'est demi-défensif. Le coach doit faire des choix en fonction des matches et des joueurs disponibles" souligne Fellaini qui a assisté en supporter au beau succès des Diables face à l'Ecosse (2-0).

La maturité des Diables

Concernant le dernier match des Belges, Marouane Fellaini déclare ainsi: "Je trouve qu'on a gagné en maturité. Avant, on voulait vite marquer. Maintenant, on prend son temps et on construit. On sait que cela va rentrer".

A l'instar des nombreux observateurs présents au stade Roi Baudouin, le médian d'Everton a été ébloui par la prestation de Vince The Prince : "C'est le capitaine, il faut qu'il soit grand (sourire)".

Enfin, en ce qui concerne la concurrence avec la Croatie dans le groupe, Marouane est clair et net : "Il faut prendre la première place du groupe. Il ne faut toutefois pas croire que c'est joué. Il faut continuer à prester comme on le fait pour le moment".

Un reportage complet sur Marouane Fellaini sera diffusé ce dimanche dans le week-end sportif (18h30 sur la Une et sur notre site).

G.Bayet avec P.Deprez

Articles recommandés pour vous