Cyclisme

Felix Grossschartner s'offre la première étape du Tour de Burgos, Evenepoel 10e

Felix Grossschartner s'offre la première étape du Tour de Burgos, Evenepoel 10e
28 juil. 2020 à 14:46 - mise à jour 28 juil. 2020 à 14:46Temps de lecture2 min
Par Lancelot Meulewaeter avec Belga

Felix Großschartner a remporté la première étape du Tour de Burgos. Le coureur autrichien de Bora endosse le maillot mauve de leader dans cette course qui signe le retour à la compétition pour beaucoup de gros poissons du peloton.

Les coureurs avaient manifestement des fourmis dans les jambes pour cette première étape autour de Burgos, en Castille-et-Léon. C'est que le plateau est élevé en Espagne, en plus de Remco Evenepoel, on retrouvait sur la ligne de départ aujourd'hui des hommes comme Alejandro Valverde, Ivan Sosa (vainqueur en 2019), Mads Pedersen, Richard Carapaz, Mikel Landa, Simon Yates, Fabio Aru, Fernando Gaviria notamment.

Remco Evenepoel a tenté sa chance à 35km de l'arrivée, profitant d'une confusion dans le peloton. Comptant jusqu'à pratiquement 50 secondes d'avance sur un peloton qui peinait à se réorganiser, il est finalement rentré dans le rang une dizaine de kilomètres plus tard.

Le final de l'étape était sélectif avec deux bosses dans les vingt derniers kilomètres, à savoir l'Alto del Castillo répertorié en 3e catégorie, franchi deux fois, au terme duquel l'arrivée est jugée. Les puncheurs y sont attendus de pied ferme.

Felix Großschartner s'est finalement imposé en partant en solo dans cette dernière montée de 900m. Nouvelle victoire pour l'équipe Bora. Almeida termine deuxième devant Valverde et Aranburu, tous trois à 8 secondes du vainqueur du jour. Evenepoel termine à la 10e place.

Loading...

La journée a aussi été marquée par une chute au sein du peloton dont les deux principales victimes furent le Colombien Sebastian Henao (Ineos) et Gijs Leemreize (Jumbo-Visma) qui ont abandonné après être restés au sol plusieurs minutes. Selon la télévision espagnole, le Néerlandais aurait perdu un doigt dans cette chute.

On a également appris que Itamar Einhorn (Israel Start-Up Nation) avait été testé négatif au coronavirus. Le coureur israélien n'avait pas été autorisé à prendre le départ du Tour de Burgos mardi, car il avait eu des contacts étroits avec son coéquipier Omer Goldstein, qui lui a été testé positif au Covid-19.

Mercredi, le peloton, qui comprend quatorze formations du WorldTour, effectuera un parcours de 168 km entre Castrojeriz et Villadiego. Les deux dernières éditions de l'épreuve sont revenues au Colombien Ivan Sosa (Ineos). La 42e édition du Tour de Brugos s'achève samedi à l'issue de la 5e étape jugée au sommet de la Lagunas de Neila, un col classé hors catégorie (4,2km à 11% de pente en moyenne).

La première course WorldTour est programmée ce même jour, 1er août, à l'occasion des Strade Bianche autour de Sienne en Italie.

Articles recommandés pour vous