Jupiler Pro League

Felice Mazzu : "Vincent Kompany maîtrise la communication mieux que personne"

Felice Mazzu vise, doucement, le titre.

© Tous droits réservés

Le coach de l’Union a bien évidemment noté les compliments de Vincent Kompany à l’issue de la victoire de l’Union le week-end dernier. Mais il les relativise et se penche déjà sur l’Antwerp qui va imposer un gros défi physique à l’Union ce dimanche.

Felice, mentalement vous aviez beaucoup à perdre contre Anderlecht dimanche dernier. Là aussi votre équipe a montré de la ressource.

" L’Union se serait-elle mise dans une situation délicate en cas de défaite ? Oui et non. Oui par rapport à l’envie que nous avons de réussir ces play-offs 1, d’aller au bout de notre projet. Non parce que nous sommes un club qui vient de 2e division. Et notre saison est extraordinaire. Et quoiqu’il arrivera, il faudra tirer un coup de chapeau au club, à ses joueurs… Nous en sommes très fiers. Moi en tant que coach, je veux leur inculquer que ce n’est jamais assez. Et que nous voulons plus. "

Que pensez-vous des compliments de Vincent Kompany à l’issue du match. Il a vanté la malice de l’Union et le fait que votre équipe était imprenable alors que tout le monde sait (ou croit savoir) comment vous jouez.

" Quand vous êtes complimenté par un joueur qui a tout connu, ça fait plaisir. Mais nous savons tous que Vincent maîtrise la communication mieux que personne. C’est sans doute le coach qui communique le mieux au sein de l’élite. Il a aussi dit cela pour protéger son groupe. Mais je le remercie parce que ce n’est pas tous les jours que l’on est complimenté par l’un de ses pairs. "

Contre Anderlecht, vous êtes parvenus à mettre une énorme intensité dès le début. C’est impressionnant à ce stade-ci de la compétition

" Oui nous sommes revenus à nos bases. Cela nous avait peut-être un peu manqué ces dernières semaines. En tout cas à la maison. Pressing, course, vitesse, envie, volume… C’est ce qui nous avait permis de signer des bons résultats depuis le début de la saison. On est revenu là-dessus car cela correspond au profil de mes joueurs et du système. "

Tout ceci n’est possible que parce que vous pouvez aussi vous appuyer sur un préparateur physique et un staff compétents.

" On dit souvent que je suis un entraîneur à l’ancienne mais mon préparateur physique est très jeune et maîtrise très bien les datas. C’est une manière très simple de travailler avec beaucoup de connexions avec les joueurs et le staff, les kinés, le staff médical dans nos périodes de récupération. Ils font ça à un très haut niveau. Tout est mesuré. Grand chapeau à eux. "

L’Antwerp va aussi vous imposer un gros défi physique ce dimanche.

" Ce sera un match très engagé avec une équipe qui a du répondant au niveau du physique mais qui a aussi des atouts offensifs, de la technique et de la vivacité aussi… Ils possèdent le 2e meilleur buteur actuel. Ce sera un match compliqué. "

Ce week-end, souhaitez-vous un succès du Sporting d’Anderlecht contre Bruges, pour filer davantage vers le titre ou une victoire du Club pour bétonner la 2e place qui donne accès au minimum aux poules de l’Europa League ?

" On ne doit pas regarder à tout cela. Nous placerions de l’énergie négative dans notre cerveau. Nous devons jouer notre match de la meilleure des manières en espérant le gagner. Ça nous donnerait de grandes possibilités de terminer 2e. C’est l’objectif à court terme. Et on verra bien pour la suite. "

Vos joueurs proclament désormais qu’ils veulent aller au bout et chercher ce titre. Cela n’a pas d’impact négatif sur le reste du groupe dirait-on…

" J’essaye aussi de gérer la communication de mes joueurs. Tous ici on a évidemment envie d’aller au bout. Je n’ai pas envie de me cacher et de dire le contraire de mes joueurs. Je communique différemment et eux plus franchement. Tant mieux. Ça prouve qu’ils ont une grosse envie de réaliser cet exploit. Mais nous sommes encore loin de cet exploit éventuel. Le plus important c’est le match qui vient. Quand il y aura moins de matchs à jouer on pensera peut-être un peu plus à cet exploit éventuel. "

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous