RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

FC Bruges - Union Saint-Gilloise : le onze idéal entre les deux équipes a un bel accent bruxellois

FC Bruges - Union Saint-Gilloise : le onze idéal entre les deux équipes a un bel accent bruxellois
27 janv. 2022 à 06:005 min
Par Lancelot Meulewaeter

Les deux premières formations du pays s'affrontent jeudi. Un match capital entre le Club Bruges et l'Union Saint-Gilloise, qui pourrait constituer un tournant dans la saison. Deux équipes aux principes diamétralement opposés, qui évoluent pourtant dans le même système de jeu.

Que donnerait un onze mélangé des deux formations, à l'instant T ? Trois journalistes de la rédaction se prêtent au jeu.

Gardien : Anthony Moris

Simon Mignolet - Anthony Moris. "C'est un choix compliqué, mais je vais mettre Moris, parce que même s'il est intrinsèquement le meilleur de notre compétition, Mignolet est loin de faire sa meilleure saison, alors que Moris fait des matchs exceptionnels". Même choix pour Erik Libois : "Je prends Moris pour son parcours, car il vient de nulle part et il est indiscutable cette saison. Il a une excellente prise de balle et une très bonne relance." Autre choix pour Vincent Langendries : "Je prendrai quand même Mignolet parce qu'il a l'expérience des grands rendez-vous, ce qui n'enlève rien à la magnifique saison de Moris."

Défenseur central droit : Jack Hendry

Jack Hendry - Ismael Kandouss"Là aussi, c'est un choix compliqué, même si Kandouss fait partie des plus anciens de l'Union et qu'il a brillamment franchi le pas entre la D1B et l'élite. Hendry, c'est l'une des pioches inattendues du mercato d'été brugeois", avance Manu Jous. "Hendry parce que c'est du bon scouting brugeois", poursuit Libois. "Il faisait bonne impression à Ostende mais il n'était pas écrit qu'il serait aussi rapidement à niveau à Bruges." "J'aime son style so scottish, il a plus de bouteille", poursuit Vincent Langendries.

 

Défenseur central : Christian Burgess

Brandon Mechele - Christian Burgess. Erik Libois : "Burgess, pour sa taille et son leadership plus que ses pieds. Son parcours personnel me touche aussi." Même son de cloche chez Manu Jous : "Je penche pour Burgess. Il a un côté attachant, assez décalé. C'était déjà un joueur important en D1B, il a bien réussi la transition vers l'étage du dessus, alors que Mechele a connu une saison compliquée, même s'il retrouve sa place dans le onze." "Burgess, comme la plupart des défenseurs de l'Union, il est grand, autoritaire, propre. C'est quelqu'un d'érudit, qui a en a dans la caboche. Mechele est un très bon défenseur mais cela reste plus proche de monsieur Tout-le-monde."

Défenseur central gauche : Siebe Van der Heyden

C'est la surprise insoupçonnée dans cette défense. Siebe Van der Heyden est devenu un pion majeur de la défense unioniste. A 23 ans, celui qui connaît sa première saison de D1A dans la peau d'un titulaire étonne tout son petit monde. Tant pis pour Stanley Nsoki, trop irrégulier pour briguer une place dans ce onze. "Je prends Van der Heyden, mais surtout parce que Nsoki ne m'a jamais convaincu. Par rapport à l'investissement consenti, c'est un coup dans l'eau", dit Jous. Choix semblable chez Libois : "Très déçu par Nsoki, que je pensais meilleur. Techniquement, il est pas mal et il est bon dans le duel. Au-delà de ses performances footballistiques, il met l'ambiance dans le vestiaire. C'est lui qui prend le haut-parleur pour aller communier avec les supporters. Belle découverte." "Siebe fait vivre le vestiaire plus qu'un autre joueur et c'est important à mes yeux", souligne Vincent Langendries.

Milieu droit : Clinton Mata

Clinton Mata - Bart Nieuwkoop. L'Angolais Clinton Mata prend le pas sur Bart Nieuwkoop. Ses envies d'ailleurs durant le mercato estival n'ont pas altéré la qualité de ses performances. "Je suis un inconditionnel de Mata", dit Libois. "Rapidité, technique. Fiabilité. Son seul souci c'est les stats mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. C'est le meilleur back de notre compétition de Belgique". "Choix de luxe", nuance Manu Jous. "Je vais mettre Mata. Nieuwkoop tombe sur plus fort que lui." "Il reste une référence de notre championnat. Je suis étonné qu'il ne soit toujours pas parti du Club. Il aurait mérité un transfert dans un championnat plus élevé en fin de saison dernière", précise Langendries.

Milieu défensif : Casper Nielsen

Casper Nielsen - Ruud Vormer. Relai sur le terrain de Felice Mazzu, Casper Nielsen est le point d'équilibre de l'Union Saint-Gilloise. Le Danois dispute sa troisième saison avec les Bruxellois et fait partie des joueurs qui pourront briguer un beau transfert en fin de saison. Il a les faveurs par rapport à Ruud Vormer, néo-numéro six du Club depuis l'avènement de Schreuder. "J'aime beaucoup Vormer, il ne mérite pas de si peu jouer ces derniers mois." pour Jous. "Mais il est trop nouveau à ce poste de sentinelle alors que Nielsen est l'un des joueurs les plus réguliers". Libois : "A fond Nielsen, il est charmant. A l'image de cette équipe, il travaille pour les autres. Il est toujours bien positionné. C'est le meilleur moteur de Belgique, il court 13km par match". Le choix se porte également sur le Danois dans le chef de Vincent Langendries. "Le Néerlandais a fait son temps même s'il revient dans l'équipe. Il est proche de la fin de son aventure brugeoise. Mais Nielsen a une fraîcheur qui se marque beaucoup dans le jeu. Nielsen joue les yeux fermés, mais l'esprit grand ouvert."

Milieu relayeur : Hans Vanaken

Hans Vanaken - Teddy Teuma / Jean Thierry Amani Lazare. "J'ai voté pour Vanaken au Soulier d'Or, il est meilleur que les saison précédentes", annonce Manu Jous. "Il a énormément progressé, je n'ai pas été son premier grand fan lors de ses premières apparitions en équipe nationale mais force est de constater qu'il a beaucoup grandi. Dans n'importe quelle équipe, est au-dessus du lot," pense Vincent Langendries. Erik Libois apprécie fortement Teddy Teuma et compte l'aligner en tant que numéro 10.

Milieu gauche : Noa Lang

Noa Lang - Loïc Lapoussin. "Lang, c'est un joueur avec une technique au-dessus du lot, et j'aime encore bien les sales caractères. Ca donne du relief, de la vie," dit Erik Libois. "C'est l'un des trois meilleurs joueurs de notre championnat", avance Jous qui a également porté son choix sur lui dans ce dilemme. "Choix difficile, mais je vais prendre Lapoussin", dit Langendries. "Même si Lang lui est supérieur dans plusieurs domaines. Je fais partie de ceux qui n'ont pas donné de point à Lang au deuxième tour du Soulier d'or à cause de ses frasques. Sa personnalité me déplaît. Lapoussin a quelque chose que les autres n'ont pas et il a fait moins de frasques."

Milieu offensif : Charles De Ketelaere

Charles De Ketelaere - Teddy Teuma / Jean Thierry Amani Lazare. Jous : "De Ketelaere sans discussion. Teuma est régulier cette saison mais profitons du Belge tant qu'il est chez nous." Langendries : "De Ketelaere, cela reste une pépite dont le seul tort est d'avoir joué énormément de matchs. A certains moments de la saison, il a paru essoufflé. Ce qu'il a montré en coupe d'Europe ou avec les Diables, c'est un futur titulaire de notre équipe nationale." Libois : "J'opte pour Teddy Teuma, pour son leadership, la qualité de ses duels, son centre de loin aussi."

Attaquants : Deniz Undav & Dante Vanzeir

Bas Dost - Dante Vanzeir - Deniz Undav : Jous : "Je choisis le duo unioniste, Dost revient bien et il sera un point fort de Schreuder. Mais Undav Vanzeir, c'est le meilleur duo d'attaquants en Belgique et Undav est le meilleur tout court pour l'instant. L'un ne va pas sans l'autre." Libois : "Undav, on dirait un joueur de provinciale avec son gabarit mais il a des pieds incroyables. On le voyait en D1B, il avait quelque chose. Il a un sens du but et un placement incroyables." Langendries poursuit : "Undav, de tous les offensifs, c'est celui qui m'a le plus épaté cette saison. Ce qui me plaît chez lui, c'est son sens du collectif malgré qu'il aime le but. Il a une couverture de balle exceptionnelle. Je complète le duo avec Vanzeir. Pour le chemin parcouru, j'opte pour lui. Sa capacité à accélérer fait la différence. Il réunit pas mal de qualités que d'autres n'ont pas dans notre championnat. Un sens du but qui font la marque des grands.

Union Saint-Gilloise - Genk : 23 janvier 2022 (2-1)

Pro League - 23ème Journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Standard - FC Bruges : 23 janvier 2022 (2-2)

Pro League - 23ème Journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

27 janv. 2022 à 22:28
2 min

Articles recommandés pour vous