Regions

Fauvillers: il n'y aura pas de nouveau recours contre le parc éolien

6 éoliennes devraient donc être construites entre Strainchamps et Warnach.

© Flickr - GuritComposites

15 juil. 2014 à 07:00Temps de lecture1 min
Par OPPENS Xavier Van

"Servir" voulait également s'appuyer sur le résultat de la consultation populaire de 2011 : 59% de la population s'était exprimé contre la création d’un parc éolien sur le territoire de la commune.

La minorité parle aujourd’hui de déni de démocratie et avance notamment l'argument de la proximité des captages d'eau.

Côté majorité, l'échevine Myriame Georges et le bourgmestre Nicolas Stilmant ont tout d'abord insisté sur le fait que ce qui se joue, depuis plusieurs mois, au conseil d'État relève uniquement des questions de forme. Aucun argument de fond n'est recevable.

Les arguments du nouveau recours sont sensiblement les mêmes que ceux qui, précédemment, n'ont pas été retenus. Et le premier a déjà coûté cher à la commune : près de 12 000 euros.

Et les autorités communales d'ajouter qu'une éolienne sera exploitée par la coopérative citoyenne Lucéole, que les promoteurs du parc se sont engagés à reverser chaque année à la commune de Fauvillers la somme de 8000 euros par éolienne. Et enfin, que les promoteurs mettront en place un comité de suivi du projet dès la construction des éoliennes.

Finalement, par 6 "oui" (majorité) et 5 "non" (minorité), les conseillers ont décidé de ne pas déposer de nouveau recours au conseil d'Etat et de ne plus s'opposer par conséquent à ce projet éolien.

RTBF

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous