Culture & Musique

Fauve, héritiers agités de la "chanson pas chantée"

Fauve, héritiers agités de la "chanson pas chantée"
12 févr. 2015 à 12:44Temps de lecture1 min
Par ved

Le groupe, dont les concerts affichent complet depuis bientôt deux ans, publie lundi le deuxième album de sa courte histoire: "Vieux frères - Partie 2", où le groupe parisien reste fidèle à ce style particulier où les chansons sont d'abord une conversation, même si le chant émerge ici et là sur les refrains.

"Fauve, c'est de l'introspection, une sorte de confidence à un ami", expliquent deux membres du "collectif", qui essaie toutefois de plus en plus d'élargir sa palette avec des "images plus poétiques" dans cette "Partie 2" qui fait suite à un mini-album (EP) en 2013 puis un premier album en 2014.

Enchaînant les disques à grande vitesse, Fauve ne cherche pas à prendre le contre-pied de sa ligne, plutôt minimaliste et efficace, mais s'ouvre à d'autres influences musicales avec des "musiques africaines" ou des "arrangements plus pop".

Dans l'ombre de Fauve, un autre groupe propose depuis deux ans ce mélange de rock et de "spoken word": les Nantais de Cabadzi, qui ont publié à l'automne un deuxième album réussi, "Des angles et des épines".

Avec une palette de couleurs plus riche que Fauve - avec trompette, violoncelle, violon, ukulélé et "human beatbox" (boîte à rythmes humaine) -, Cabadzi livre actuellement dans toute la France des concerts énergiques qui laissent rarement le public de marbre.

Ces deux groupes où le chanteur ne... chante pas s'inscrivent dans la lignée de nombreux artistes et groupes qui ont popularisé le genre, dans les pas de précurseurs ayant pour nom Léo Ferré ou Serge Gainsbourg.

Une famille évidemment pas très éloignée des rappeurs ou des slameurs comme Grand Corps Malade, dans laquelle on retrouve Diabologum, groupe de rock des années 1990, Mendelson, groupe révélé en 2007 par l'album "Personne ne le fera pour nous", ou Loïc Lantoine, qui revendiquait de la "chanson pas chantée" dans son premier album, en 2004.

 

AFP Relax News

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous