RTBFPasser au contenu

Belgique

Faute de moyens, la Grèce ne parvient pas à exploiter son potentiel solaire

Faute de moyens, la Grèce ne parvient pas à exploiter son potentiel solaire
26 sept. 2011 à 12:39 - mise à jour 26 sept. 2011 à 12:581 min
Par Belga News

Les autorités ont réussi à "largement débloquer" la délivrance de licences, longtemps paralysée par les lenteurs bureaucratiques, et en la matière "le pays a atteint ses objectifs pour 2020", a affirmé le ministre lors d'une conférence de presse.

"Mais c'est tout autre chose en matière de réalisation des ouvrages, car il y a un problème de financement à résoudre", a-t-il ajouté, indiquant mener des discussions avec la Banque européenne d'investissements (BEI) pour obtenir le déblocage de davantage de crédits "auprès des banques grecques ou directement des entreprises" du secteur.

Alors que la méfiance envers le pays prive le secteur bancaire local de liquidités, "très peu de banques commerciales étrangères sont prêtes à venir financer des projets, à la rentabilité pourtant assurée", a déploré le ministre, dont le gouvernement veut faire des énergies renouvelables un secteur à la pointe de la relance de l'économie.

Dans ce cadre, la Grèce étudie actuellement avec l'Allemagne un projet-phare, dit "Hélios", prévoyant l'installation de jusqu'à 200 km2 de panneaux photovoltaïques, pour un budget pouvant atteindre 20 milliards d'euros, pour produire de l'électricité (au total 10 GW), qui pourrait être destinée à la consommation allemande.


Belga

Articles recommandés pour vous