Regions

Faut-il laver ses panneaux photovoltaïques pour augmenter sa production d’électricité ?

Le lavage de panneaux photovoltaïques : utile ou pas ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

05 oct. 2022 à 16:22Temps de lecture2 min
Par Laurick Ayoub avec Pierre Wuidart

C’est un travail physique et quelque peu acrobatique… Celui de laveur de panneaux photovoltaïques. Thomas Mol, de Maubray (Antoing), a développé cette activité il y a un peu plus de deux ans. Ses journées de travail se passent à hauteur de toit avec son équipement. "Ici je suis sur un chantier de 24 panneaux. Ils ont été installés il y a un peu plus de 10 ans et donc il y a pas mal de lichens qui sont présents sur les pourtours et à certains endroits. Il y a aussi de la poussière sur le panneau", détaille Thomas, 29 ans.

8% de gain de production par mois

Celui qui reste principalement courtier en assurance s’est lancé dans le nettoyage lors de la crise du coronavirus. Il commence à laver ses propres panneaux, salis, par exemple, par la poussière qui vient du champ d’à côté. "Je ne savais pas à qui faire appel. Je me suis dit qu’il fallait que je tente quelque chose. J’ai essayé et j’ai vu que cela marchait. J’avais un gain de production électrique que j’ai chiffré, un gain de 8%. Ensuite, j’ai nettoyé les panneaux de ma maman, de son compagnon etc.".

Dernière partie du travail : le rinçage.
Thomas enlève le lichen et la poussière des panneaux.
24 panneaux photovoltaïques ont été nettoyés.

Grappiller quelques pourcents d’énergie

Il en est certain avec ses 8% de gain de production par mois : laver les panneaux photovoltaïques peut être une solution en pleine crise énergétique. "Je pense que si on peut essayer de grappiller quelques pourcents de production sur nos panneaux ça permet aussi de se rendre indépendant énergétiquement parlant. C’est entre autres une chose à mettre en place pour pouvoir y gagner", explique-t-il.

Il a déjà nettoyé une cinquantaine de toits. Et pour le nettoyeur, il faut retirer le lichen qui s’est déposé : c’est essentiel pour les installations. "Si vous le laissez, vous risquez d’abîmer vos panneaux. Sous le lichen, vous aurez un point froid puisqu’il y aura un ombrage et ça risque d’endommager les cellules photovoltaïques qui sont derrière. L’autre conséquence, c’est une baisse de production du panneau en lui-même".

La pluie est aussi efficace

Le nettoyage manuel des panneaux a ses adeptes et ses détracteurs. Pour Fred Labis, fondateur et patron d’INGELEC qui installe des panneaux photovoltaïques, la poussière finit toujours par revenir. "Mais ce n’est pas un problème, les précipitations lavent régulièrement la surface en Téflon des panneaux, à condition qu’ils soient suffisamment inclinés".

À ses nouveaux clients, il assure qu’il n’est pas nécessaire d’entretenir les panneaux. "À part un petit coup de brosse sur le lichen de temps en temps. Mais sinon, on fait le monitoring de 2000 panneaux qu’on a installés depuis 14 ans. Et on constate que leur productivité reste stable au fil du temps, même si une petite diminution est peut-être compensée par la durée d’ensoleillement qui a augmenté ces dernières années".

Si vous succombez à l’envie d’avoir des panneaux brillants, pour une question d’efficacité ou d’esthétique, ne prenez pas de risque et faites appel à un professionnel.

Sur le même sujet

"Ma facture énergétique peut-elle encore être plus simplifiée ?"

Questions-Réponses

La Belgique peut-elle bloquer les prix de l’électricité ?

Energie

Articles recommandés pour vous