RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Faut-il augmenter le prix de l’alcool pour qu’il soit inaccessible aux jeunes ?

Faut-il augmenter le prix de l’alcool pour qu’il soit inaccessible aux jeunes ?
20 janv. 2022 à 10:452 min
Par C'est vous qui le dites

Un médecin propose que le prix de certaines bouteilles d’alcool soit tellement élevé que ce serait inaccessible aux jeunes. Le Dr Thomas Orban est coauteur d’un livre sur la dépendance à l’alcool, phénomène en hausse dans notre pays. En interview dans la Dh ce matin, il explique qu’il faut travailler sur la prévention et améliorer ensuite le suivi médical. Parmi les pistes qu’il évoque, fixer un prix qui rendrait certaines bouteilles inaccessibles aux jeunes et limiter les heures de vente.

L’alcool plus cher réglera le problème d’excès ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Getty Images

"Une idée scandaleuse"

Marco, un auditeur de Braine-l’Alleud, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je trouve que c’est une idée scandaleuse, les jeunes risquent d’acheter de l’alcool bon marché et de le distiller eux-mêmes. N’importe quel jeune peut faire ça chez lui facilement, c’est encore plus dangereux que les alcools autorisés. J’étais délégué syndical et dans beaucoup d’entreprises, les frigos sont remplis de bouteilles d’alcool. Dès que les travailleurs fêtent un événement, ils reçoivent de l’alcool comme cadeau. Il y a un réel problème sociétal et je pense qu’il faut conscientiser sur la dangerosité de la surconsommation de ces produits."

Getty Images

"Sensibiliser les jeunes à l’école"

Eric, à Verviers, nous donne son opinion : "Pour les jeunes, la bière n’est plus un alcool assez fort, ils préfèrent boire de la vodka, etc. Mais augmenter le prix, ça va créer un marché noir comme pour les cigarettes. Donc ça ne résoudra rien. Selon moi, il faut sensibiliser les jeunes à l’école."

© Tous droits réservés

"Il faut leur parler des risques"

Le débat se termine avec Vincent à Rance : " On est très rapidement en France, en Allemagne, aux Pays-Bas ou au Luxembourg pour acheter de l’alcool moins cher. Augmenter les prix ne résoudra donc rien du tout. Il faut sensibiliser les jeunes ou les personnes dépendantes à l’alcool, leur parler des risques psychosociaux, médicaux et psychiatriques à moyen et long terme, ils ne sont pas assez connus."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

21 févr. 2022 à 17:00
2 min
28 janv. 2022 à 10:33
2 min

Articles recommandés pour vous