RTBFPasser au contenu

Regions

Farciennes : Bergobride est en faillite

Farciennes : Bergobride est en faillite
13 juil. 2011 à 06:091 min
Par OPPENS Xavier Van
Pas un regard, pas un mot pour son personnel. Le couperet tombé, le patron de cette entreprise familiale quitte la salle d’audience sans même s’adresser à la délégation de travailleurs présente mardi. Depuis plusieurs jours, il refuse tout contact, toute discussion. Il a aussi refusé de négocier un plan social. ''Tout ce que M. Berger (NDLR : le patron de Bergobride) nous proposait, c’était 1000 euros dans une enveloppe. Et il fallait achever le travail en plus !'', commente un ouvrier.

Une certitude : la faillite était inévitable, à cause notamment d'un manque d'investissements. Plus aucune liquidité, des dettes à la pelle, des ateliers vétustes dignes du 19ème siècle… Les griefs ne manquent pas pour le personnel.

Mais ce qui choque le plus les travailleurs, pour la plupart actifs dans la société depuis plus de trente ans, c'est qu'ils n'ont rien vu venir : ''Il y a encore trois semaines, nous avons eu une réunion avec lui. On lui a notamment parlé prépension. Il nous a jamais dit qu’il arrêtait. Il nous a fait miroiter jusqu’à la dernière minute !''

Un autre collègue analyse froidement la situation : ''Moi, je crois que c’est une faillite voulue. M. Berger a amassé assez d’argent et peut vivre tranquillement. Nous, on se retrouve sur le carreau. Après quarante ans de carrière, se retrouver avec des miettes…''

Tout juste les ouvriers pourront-ils compter sur une intervention du fonds de fermeture. Quant à leur avenir professionnel, il ne sera pas aisé, comme le souligne Mariet Vanderstuken, permanente Setca : ''Qui, dans cette région, acceptera encore d’engager des personnes de plus de cinquante ans ?''

Dans ce dossier, les syndicats envisagent la possibilité de poursuivre en justice le patron de Bergobride. Un patron qui n'a pas souhaité s'exprimer devant nos micros, tout comme son avocat.

 

Jérôme Durant, Xavier Van Oppens

Des conditions de travail du siècle passé à Farciennes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous