RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Famine : l'aide alimentaire volée

Famine : l'aide alimentaire dérobée
16 août 2011 à 09:55Temps de lecture1 min
Par Isabelle Louette

Les sacs de nourriture acheminés par le PAM, le Programme alimentaire mondial de l'ONU, se revendent partout à Mogadiscio. On les retrouve par milliers sur les marchés ou dans les échoppes des rues de la capitale somalienne.

Dès leur arrivée par avion ou par bateau, la nourriture serait détournée par des hommes d'affaires peu scrupuleux qui cherchent uniquement à faire du profit. Ces dernières semaines, les envois de nourriture vers la Somalie se sont multipliés, et le manque de contrôles sur les stocks facilite les vols et la corruption. Selon les estimations d'un officiel de Mogadiscio, plus de la moitié de l'aide alimentaire qui arrive en Somalie serait dérobée.

"S'il vous plait aidez-nous vite"

Pour éviter ces pillages, l'ONU sert en priorité des repas à la population qui se sent de plus en plus délaissée, ne voyant pas d'aide arriver. Assise sur le sol un bébé dans les bras, une déplacée somalienne confirme : "Depuis que je suis ici, je n'ai pas encore reçu d'aide alimentaire de l'ONU. Le peu de nourriture que nous recevons est extorqué par les milices et les voleurs qui savent que nous sommes faibles et vulnérables. S'il-vous-plaît, aidez-nous vite"

Il y a urgence dans la corne de l'Afrique pour plus de 12 millions de personnes. Selon les chiffres des Nations Unies, 29 000 enfants de moins de cinq ans seraient déjà morts de faim. L'ONU continue à envoyer de l'aide via le PAM, pour les Somaliens, la corruption vient  s'ajouter au fléau qui les touche, dans un pays aussi en proie à la guerre civile.

I.L. avec Sarah Heinderyckx

 

Sur le même sujet

Des ONG accusent les banques belges de spéculer sur la nourriture

Belgique